Connectez-vous S'inscrire
PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)


PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)



AS Roma : les émouvants adieux de l’emblématique Daniele De Rossi

Ce mardi matin, l'AS Roma a annoncé le départ de Daniele De Rossi en fin de saison après environ dix-huit années de bons et loyaux services. Le milieu de terrain italien s'est présenté en conférence de presse en début d'après-midi afin d'évoquer son choix et faire ses adieux au club de sa vie.



Une page va se tourner. Le 26 mai prochain, l’émotion sera au rendez-vous lors de la rencontre opposant l’AS Roma à Parme. Il s’agira de la dernière de Daniele De Rossi sous les couleurs du club romain. En effet, ce mardi matin, les Giallorossi ont annoncé son départ à l’issue de l’exercice 2018-2019. « Près de 18 ans après ses débuts avec la Roma contre Anderlecht, notre capitaine va porter le maillot giallorosso pour la dernière fois contre Parme à l’Olimpico. Ce sera la fin d’une ère ». Joueur emblématique de la Louve, le milieu de terrain, qui était en fin de contrat, a fait toute sa carrière professionnelle dans la capitale italienne. Après le légendaire Francesco Totti (786 rencontres), il est le deuxième joueur à avoir joué le plus de matches sous le maillot de la Roma. Il est ainsi apparu à 615 reprises avec son club de cœur (63 buts). Et il aura l’occasion de le porter encore quelques fois d’ici la fin de saison lui qui fera ses adieux à l’Olimpico dans deux semaines.

De Rossi explique son départ

Avant cela, Daniele De Rossi s’est présenté en conférence de presse en début d’après-midi. Aux côtés du milieu de terrain, Guido Fienga a été le premier à prendre la parole. Le directeur général romain a confié : « Daniele ne renouvellera pas l’année prochaine. J’ai exprimé à Daniele le souhait de l’avoir avec nous dans le club, de poursuivre sa carrière à Rome dans la voie qu’il décidera. Je lui ai proposé le poste de directeur général adjoint, mais il a refusé. Pour lui, cette proposition sera toujours valable. Mais Daniele a exprimé d’autres idées, je lui laisse le choix. Nous respectons ses idées comme lui les nôtres. Il sera en mesure de saisir toutes les opportunités qu’il attend de nous à l’avenir (...) Il y a une différence de points de vue, mais pas de détachement. Nous avons des idées différentes mais notre proposition ne manque pas d’estime. Personne ne veut renvoyer Daniele De Rossi de Rome. Je me suis excusé auprès de Daniele, au nom du club, de ne pas lui avoir parlé plus tôt. Ça a été une saison problématique. Le club est conscient des erreurs qu’il a commises, et on y pense. Mais on apprécie la manière dont Daniele accepte la décision ».

Puis, cela a été au tour de De Rossi de s’exprimer devant une assemblée où figurait tous ses coéquipiers dont certains étaient émus. Le footballeur né en 1983 a déclaré : « J’ai pris la décision que le club allait prendre. J’ai presque 36 ans et je sais comment marche le football. Mais je ne voulais pas me détourner de notre course à l’Europe (...) Je ne suis pas d’accord sur le fait que cette décision n’aurait dû être que la mienne. Le club existe pour prendre ce genre de décisions, avec les coachs. Quelqu’un doit avoir le dernier mot (...) Je ne suis pas au septième ciel mais j’accepte la décision du club. Je n’ai pas de rancœur à ce sujet. Nous n’avons jamais parlé d’argent, ça n’était pas le cœur du sujet ». Si le joueur espérait une année de contrat supplémentaire, il ne veut retenir que le positif de sa belle histoire d’amour avec la Roma. « La Roma et moi, nous nous sommes mutuellement choisis. Il y a énormément d’amour entre nous, à la fois maintenant et dans le futur... même si cet amour prendra une autre forme (...) Avec du recul, il y a quelques moments que je changerais, des choses dites ou faites, comme les cartons rouges par exemple. Mais, globalement, je ne changerais rien d’une virgule en ce qui concerne ma loyauté envers cette équipe. Si j’avais eu une baguette magique, j’aurais posé plus de trophées sur la cheminée. Mais c’est impossible ».

L’Italien veut continuer à jouer

Après cela, Daniele De Rossi a eu quelques mots pour les tifosi qui ont toujours été présents pour lui. « Les supporters ont montré au fil des années qu’ils tenaient à moi. J’ai fait la même chose, je n’ai jamais changé. J’ai eu la possibilité d’aller dans d’autres équipes potentiellement capables de gagner plus (de trophées) que la Roma. Mais à Rome, j’ai vécu le grand amour. Ne pariez pas contre le fait de me voir avec les fans pour quelques déplacements, avec un sandwich et une bière, pour supporter mes amis (...) J’ai toujours aimé la Roma. Mon conseil pour les fans, c’est de soutenir cette équipe. C’est un brave groupe qui mérite le respect (...) "Le ’Romanisme’ est important pour ce club et il existe encore, avec Florenzi, avec Pellegrini. Mais il ne faut pas qu’ils me copient. Ils doivent forger leur propre destinée ».

L’Italien gardera toujours un lien avec la Roma, le club de sa vie. Mais son avenir devrait s’écrire ailleurs. « Je n’ai appris que très récemment la proposition de rester au sein du club. Au cours de la saison, je n’ai parlé que très peu de mon avenir. Je remercie les dirigeants pour leur offre et pour la façon dont on m’a traité ici. Je respecte et j’apprécie cette offre mais j’ai toujours envie de jouer au football ». Toutefois, De Rossi ne ferme pas la porte à un retour dans quelques années. « À la longue, j’aimerais devenir coach. À ce moment, je ne me vois pas devenir dirigeant, mais, à la Roma, un rôle comme celui-ci ferait sens. J’ai besoin de partir, d’étudier. Ça va être un long périple ». Une nouvelle page à écrire pour Daniele De Rossi après dix-huit années de bons et loyaux service à l’AS Roma.
Une page va se tourner. Le 26 mai prochain, l’émotion sera au rendez-vous lors de la rencontre opposant l’AS Roma à Parme. Il s’agira de la dernière de Daniele De Rossi sous les couleurs du club romain. En effet, ce mardi matin, les Giallorossi ont annoncé son départ à l’issue de l’exercice 2018-2019. « Près de 18 ans après ses débuts avec la Roma contre Anderlecht, notre capitaine va porter le maillot giallorosso pour la dernière fois contre Parme à l’Olimpico. Ce sera la fin d’une ère ». Joueur emblématique de la Louve, le milieu de terrain, qui était en fin de contrat, a fait toute sa carrière professionnelle dans la capitale italienne. Après le légendaire Francesco Totti (786 rencontres), il est le deuxième joueur à avoir joué le plus de matches sous le maillot de la Roma. Il est ainsi apparu à 615 reprises avec son club de cœur (63 buts). Et il aura l’occasion de le porter encore quelques fois d’ici la fin de saison lui qui fera ses adieux à l’Olimpico dans deux semaines.

De Rossi explique son départ

Avant cela, Daniele De Rossi s’est présenté en conférence de presse en début d’après-midi. Aux côtés du milieu de terrain, Guido Fienga a été le premier à prendre la parole. Le directeur général romain a confié : « Daniele ne renouvellera pas l’année prochaine. J’ai exprimé à Daniele le souhait de l’avoir avec nous dans le club, de poursuivre sa carrière à Rome dans la voie qu’il décidera. Je lui ai proposé le poste de directeur général adjoint, mais il a refusé. Pour lui, cette proposition sera toujours valable. Mais Daniele a exprimé d’autres idées, je lui laisse le choix. Nous respectons ses idées comme lui les nôtres. Il sera en mesure de saisir toutes les opportunités qu’il attend de nous à l’avenir (...) Il y a une différence de points de vue, mais pas de détachement. Nous avons des idées différentes mais notre proposition ne manque pas d’estime. Personne ne veut renvoyer Daniele De Rossi de Rome. Je me suis excusé auprès de Daniele, au nom du club, de ne pas lui avoir parlé plus tôt. Ça a été une saison problématique. Le club est conscient des erreurs qu’il a commises, et on y pense. Mais on apprécie la manière dont Daniele accepte la décision ».

Puis, cela a été au tour de De Rossi de s’exprimer devant une assemblée où figurait tous ses coéquipiers dont certains étaient émus. Le footballeur né en 1983 a déclaré : « J’ai pris la décision que le club allait prendre. J’ai presque 36 ans et je sais comment marche le football. Mais je ne voulais pas me détourner de notre course à l’Europe (...) Je ne suis pas d’accord sur le fait que cette décision n’aurait dû être que la mienne. Le club existe pour prendre ce genre de décisions, avec les coachs. Quelqu’un doit avoir le dernier mot (...) Je ne suis pas au septième ciel mais j’accepte la décision du club. Je n’ai pas de rancœur à ce sujet. Nous n’avons jamais parlé d’argent, ça n’était pas le cœur du sujet ». Si le joueur espérait une année de contrat supplémentaire, il ne veut retenir que le positif de sa belle histoire d’amour avec la Roma. « La Roma et moi, nous nous sommes mutuellement choisis. Il y a énormément d’amour entre nous, à la fois maintenant et dans le futur... même si cet amour prendra une autre forme (...) Avec du recul, il y a quelques moments que je changerais, des choses dites ou faites, comme les cartons rouges par exemple. Mais, globalement, je ne changerais rien d’une virgule en ce qui concerne ma loyauté envers cette équipe. Si j’avais eu une baguette magique, j’aurais posé plus de trophées sur la cheminée. Mais c’est impossible ».

L’Italien veut continuer à jouer

Après cela, Daniele De Rossi a eu quelques mots pour les tifosi qui ont toujours été présents pour lui. « Les supporters ont montré au fil des années qu’ils tenaient à moi. J’ai fait la même chose, je n’ai jamais changé. J’ai eu la possibilité d’aller dans d’autres équipes potentiellement capables de gagner plus (de trophées) que la Roma. Mais à Rome, j’ai vécu le grand amour. Ne pariez pas contre le fait de me voir avec les fans pour quelques déplacements, avec un sandwich et une bière, pour supporter mes amis (...) J’ai toujours aimé la Roma. Mon conseil pour les fans, c’est de soutenir cette équipe. C’est un brave groupe qui mérite le respect (...) "Le ’Romanisme’ est important pour ce club et il existe encore, avec Florenzi, avec Pellegrini. Mais il ne faut pas qu’ils me copient. Ils doivent forger leur propre destinée ».

L’Italien gardera toujours un lien avec la Roma, le club de sa vie. Mais son avenir devrait s’écrire ailleurs. « Je n’ai appris que très récemment la proposition de rester au sein du club. Au cours de la saison, je n’ai parlé que très peu de mon avenir. Je remercie les dirigeants pour leur offre et pour la façon dont on m’a traité ici. Je respecte et j’apprécie cette offre mais j’ai toujours envie de jouer au football ». Toutefois, De Rossi ne ferme pas la porte à un retour dans quelques années. « À la longue, j’aimerais devenir coach. À ce moment, je ne me vois pas devenir dirigeant, mais, à la Roma, un rôle comme celui-ci ferait sens. J’ai besoin de partir, d’étudier. Ça va être un long périple ». Une nouvelle page à écrire pour Daniele De Rossi après dix-huit années de bons et loyaux service à l’AS Roma.

footmercato

Mardi 14 Mai 2019 - 14:40



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Lundi 20 Mai 2019 - 11:46 Ça se complique pour De Ligt