Connectez-vous S'inscrire
PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)


PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)



Abdoulatif Coulibaly: La suppression de l’article 80 serait un "progrès démocratique"



Abdoulatif Coulibaly: La suppression de l’article 80 serait un "progrès démocratique"
Sur la suppression de l'article 80, Abdoulatif Coulibaly n'a pas changé de position bien qu'il soit le porte-parole du chef de l’Etat. Il soutient que le délit d’offense au chef de l’Etat est suranné qui doit être extrait du Code pénal. A l'en croire, la suppression de l’article 80 du code pénal serait un progrès démocratique.

"Je ne trouve pas normal certains délits, qui sont des délits surannés et je l'assume totalement. Un délit pénal, il est définit il est précis. Le juge n'a pas besoin d'imaginer qu'est ce que l'offense au chef de l'Etat, parce que la procédure est allégée et permet rapidement au procureur de mettre quelqu'un en prison. Ce n'est pas parce que je suis dans le gouvernement que je le renie aujourd'hui", précise-t-il.

Sa suppression, selon Latif Coulibaly fait partie des progrès démocratiques. Pour rappel, le journaliste Adama Gaye qui a obtenu une liberté provisoire vendredi soir, avait été détenu  pendant plus d'un mois à la prison de Rebeuss pour "offense au chef de l'Etat".

Salif SAKHANOKHO

Dimanche 22 Septembre 2019 - 14:31



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter