Connectez-vous S'inscrire
PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)


PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)



Affaire Hiba Thiam : Dame Amar et Cie de nouveau devant la barre ce mercredi



Affaire Hiba Thiam : Dame Amar et Cie de nouveau devant la barre ce mercredi
Après un premier renvoi le 23 décembre dernier, suite à d’une demande introduite par l’avocat de la partie civile, Me Seydou Diagne, le procès de l’affaire Hiba Thiam, va enfin se tenir ce 13 janvier, devant le Tribunal correctionnel de Dakar. Dame Amar et ses sept co-prévenus vont comparaître pour la deuxième fois pour association de malfaiteurs, tentative d’extorsion, détention de drogue en vue de la consommation personnelle, entrave à l’action de la justice, non-assistance à personne en danger, violation du couvre-feu entre autres délits.
 
Après la présentation et l’identification, un à un, des détenus : Dame Amar, Pape Diadia Tall, Fatoumata Jacqueline Rigal alias Poupette, Djibril Ndiogou Bassène alias Nekh, Alia Bakir, et Lamine Diédhiou devant le prétoire, où ils ont été rejoints par Lamine Niane et Louty Ba, tous deux en liberté provisoire, l’avocat de la partie civile avait pris la parole. 
 
Me Seydou Diagne avait sollicité la citation des parents et trois frères et sœur de la victime, Hiba Thiam. La robe noire avait déclaré que tous les membres de la famille de Hiba Thiam devraient être entendus. 

L’un des avocats de la défense, Me Ciré Clédor Ly, avait estimé, pour sa part, que ces derniers, s’ils veulent se constituer partie civile dans cette affaire, devraient faire le déplacement d’autant qu’ils n’ont jamais été entendus dans le dossier.

Me Ndeye Fatou Touré, avocate de l’un des prévenus, avait trouvé choquante la décision de la Chambre correctionnelle de refuser la liberté provisoire aux prévenus. Elle avait aussi dénoncé le « lynchage médiatique » de ces clients.

Pour rappel, dans la nuit du vendredi 3 au samedi 4 avril 2020, Hiba Thiam avait trouvé la mort au cours d’une soirée dans un appartement meublé aux Almadies, en plein couvre-feu. Les résultats de l’autopsie avaient révélé une mort par "overdose". Et, selon les éléments de l’enquête, personne parmi les inculpés n’avait essayé de l’assister et de la cocaïne avait été trouvée sur les lieux.

Aminata Diouf

Mercredi 13 Janvier 2021 - 09:13


div id="taboola-below-article-thumbnails">

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter