Connectez-vous S'inscrire
PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)


PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)



Affaire l'IAAF : Les chefs d'accusation qui pèsent sur Lamine Diack



Affaire l'IAAF : Les chefs d'accusation qui pèsent sur Lamine Diack
Placé en résidence surveillée depuis le début de cette affaire qui dure maintenant cinq (5) ans, l'ex-président de la Fédération internationale d'athlétisme (IAAF), Lamine Diack, âgé de 87 ans, a été jugé et le verdict a été rendu ce mercredi par la 32e chambre du tribunal Correctionnel de Paris. Reconnu coupable, Diack a été condamné à 4 ans dont 2 ans ferme pour "corruption passive" et 500.000 euros d’amende ( environ 330 millions de F Cfa). 

Le Tribunal de Paris reconnu Diack père coupable de plusieurs chefs d'accusations. En effet, il a été condamné des faits de "corruption passive" notamment sur le financement de la campagne électorale au Sénégal et le ralentissement de la procédure disciplinaire des athlètes russes dopés en échange des pots de vin. 

 Il a été aussi reconnu coupable des faits de "corruption active notamment les sommes remises à Gabril Dollé et à certains responsables de l’IAAF pour acheter leur silence". 

En fin, Lamine Diack a été reconnu coupable des faits de "blanchiments notamment les énumérations à son fils, Papa Massata Diack lui aussi condamné à 5 ans de prison avec une amande de 658 millions de F Cfa et un mandat d’arrêt international".

Aminata Diouf

Mercredi 16 Septembre 2020 - 14:37



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter