Ali Haidar : Les trafiquants de bois, protégés par la justice, sont les seuls responsables du massacre de Boffa



Ali Haidar : Les trafiquants de bois, protégés par la justice, sont les seuls responsables du massacre de Boffa
L'ancien ministre de l'Environnement Ali Haidar accuse les trafiquants de bois d'être derrière l'exécution des 13 jeunes dans la forêt de Ziguinchor. Il invite les autorités à intégrer le ministère de la Justice dans le processus de résolution du problème d'exploitation abusive de la forêt casamançaise. 
D'après l'environnementaliste sénégalais, ce n'est pas la première fois que les trafiquants de bois commettent des forfaits dans cette zone du pays, mais leur « main invisible » dans la justice leur permet toujours de tirer leur épingle du jeu. "C'est qui s'est passé dans la forêt de Casamance est étroitement lié au trafic de bois dans cette région. Les trafiquants de bois sont trop puissants dans ce pays. Ils viennent dans cette zone, agressent les populations qui luttent pour la défense et la préservation de la forêt et les traduisent ensuite en justice pour les mettre en prison", a affirmé le patron des écologistes sénégalais, qui était l'invité de l'émission "Yoon Wi" sur la Rfm

Il donne comme exemple les jeunes de Kolda qui sont actuellement en prison, après avoir essuyé des coups de hache lors des accrochages avec ces trafiquants de bois. Selon M. Haidar, si les autorités n'arrêtent pas ces trafiquants, la forêt de Casamance va bientôt disparaître pour laisser la place à un désert.
 

AYOBA FAYE

Jeudi 11 Janvier 2018 - 16:52



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter