Connectez-vous S'inscrire
PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)


PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)



Alioune Badara Ly, DG COUS : « dans le contexte actuel, considérer qu'il n'y a pas de grippe, c'est de la covid-19 à priori »



Alioune Badara Ly, DG COUS : « dans le contexte actuel, considérer qu'il n'y a pas de grippe, c'est de la covid-19 à priori »
Invité de l'émission Grand Jury diffusée sur la Rfm ce dimanche, le directeur général du Centre des opérations d'urgence sanitaire (Cous), Dr Alioune Badara Ly, s'est prononcé sur la situation de la covid-19 au Sénégal. A l'en croise, « dans le contexte actuel, il n'y a pas de grippe. Il demande à considérer que c'est de la covid-19 à priori». 

«  Rester à la maison sans de faire dépister, ce n'est pas une bonne chose. Encore une fois, cette maladie, on ne l'a connais pas bien. Elle entraîne des complications qui sont imprévisibles. Vous avez dû entendre parler désaturations des patients qui présentent des légions pulmonaires. Et des fois, vous pouvez avoir un niveau de désaturation tellement faible, mais vous ne savez pas. Le jour où vous commencez à avoir des problèmes respiratoires, il sera difficile ou même tardif de pouvoir faire quelque chose pour vous récupérer », a prévenu le DG du COUS.

A en croire Dr Ly, « dans le contexte actuel, il faut considérer qu'il n'y a pas de grippe ». « Tous les tableaux cliniques évocateurs de grippe, il faut considérer à priori que c'est de la covid-19. Maintenant, on utilise des tests de diagnostic rapide, disponibles dans les centres de santé les plus proches. Si c'est positif, on vous traite et on vous donne les conseils qu'il faut ».

Dr Ly s'est félicité du fait que l'État a augmenté les capacités de tests dans les régions. Aujourd'hui, selon lui, toutes les régions peuvent faire des tests. « Kédougou, Tamba, Matam, Saint-Louis, Thiès ect... disposent tous des capacités de faire des tests et bien Kaffrine va disposer de son propre laboratoire », s'est-il réjoui.

Salif SAKHANOKHO

Dimanche 1 Août 2021 - 13:10


div id="taboola-below-article-thumbnails">

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter