Connectez-vous S'inscrire
PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)


PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)



Au terme de la gestion de l’aide alimentaire d'urgence, "Mansour Faye doit rendre compte", affirme Moussa Sarr



Au terme de la gestion de l’aide alimentaire d'urgence, "Mansour Faye doit rendre compte", affirme Moussa Sarr
Le porte-parole de la ligue démocratique sénégalaise, Moussa Sarr a déclaré que le ministre Mansour Faye doit être auditionné au terme de la gestion de l’aide Alimentaire durant la pandémie Covid-19. En effet, Mansour Faye le Ministre du Développement communautaire a dit qu’il ne va point défaire à une convocation de l’Ofnac.
 
« Nous insistons pour qu’au terme de la gestion de l’aide Alimentaire durant la pandémie Covid-19, Mansour Faye doit rendre compte. Et les leçons doivent être tirées », martèle Moussa Sarr le porte-parole de la ligue démocratique.
 
Pour le Professeur Iba Bary Camara, le ministre se trompe. Parce qu’il n’a pas raison. «En vérité, s’il parle sous ce registre-là, c’est parce qu'en réalité, il ne l'aurait pas compris pourquoi il aurait été convoqué. En vérité, si je ne m’abuse pas, il a été convoqué sur la base d’une plainte déposé par quelques éléments de la société civile. Donc l’Ofnac en tant qu'autorité Administrative, a la possibilité conformément à ces prérogatives de convoquer toute personne pour l’entendre », dit-il.
 
Selon M. Camara, les textes ne permettant pas à l’Ofnac de contraindre conformément le ministre, et par ailleurs beau frère du président de la République, il ne peut que constater son impuissance. « Puisqu’il ne veut pas utiliser son droit à la défense, maintenant l’Ofnac doit poursuivre ses investigations. Et s’il y a lieu comme la loi lui indique soit saisir le Procureur, ou alors lorsque les informations détenues par M. Faye sont jugées comme essentielles, il appartient à l’Ofnac de s'en référer auprès du président de la République », dit-il, au micro d’Iradio.


Lundi 28 Septembre 2020 - 16:07



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter