PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)




Belgique : un scénario suspect, une enquête... Après son maintien miraculeux, le KAS Eupen de Makelele en pleine tempête

Après avoir décroché son maintien en première division belge de manière miraculeuse dimanche, le KAS Eupen vit des heures plus agitées. Des accusations de match truqué planent tandis que le parquet a ouvert une enquête pour des paris illicites présumés de la part des joueurs du club.



Belgique : un scénario suspect, une enquête... Après son maintien miraculeux, le KAS Eupen de Makelele en pleine tempête
 
Un exploit. Longtemps lanterne rouge de Jupiler Pro League, le KAS Eupen de Claude Makelele a décroché un maintien quasi miraculeux dimanche au terme d'un scénario complètement dingue. Encore dernier jusque dans le dernier quart d'heure de la saison régulière, Eupen a cartonné Mouscron 4-0 pendant que le FC Malines ne battait Waasland-Beveren «que» 2-0. Grâce à quatre buts inscrit à partir de la 73e minute dont un triplé du Japonais Yuta Toyokawa, les «Pandas» ont doublé leur adversaire sur le fil et à la différence de buts (-17 contre -18) pour assurer leur maintien in extremis.
 Malines crie au complot, Eupen réplique
Du côté de Malines, relégué, la pilule a du mal à passer et très vite des accusations de match truqué ont surgi… «Mouscron n'a pas respecté la Jupiler Pro League. C'est un manque de respect et de professionnalisme. Cela ternit l'image de ce club. Au moment où on mène 2-0, Eupen en a mis 4 en 20 minutes. Je trouve cela tout simplement scandaleux», a déploré l'attaquant français de Malines, Nicolas Verdier.
 «Même si nous avions gagné 4-0, Eupen l'aurait emporté 6-0», a ajouté le président Johan Timmermans.
Propriété du Qatar, Eupen a très rapidement répliqué en dénonçant des tentatives de déstabilisation de Malines la semaine précédant le match. «Ils devraient d'abord balayer devant leur porte avant de nous accuser. (…) Il y a des choses qui se sont passées cette semaine autour du club, c'est surréaliste», a raconté le gardien des «Pandas», Hendrik Van Crombrugge, auprès de Sporza.
«Je ne vais pas rentrer dans les détails mais ce sont des choses qui n'ont pas leur place dans le football. Des affaires qui sont faites pour nous déstabiliser. Sans doute par des gens désespérés et qui ont eu peur. Ceux qui ont voulu nous faire du mal doivent aujourd'hui baisser les yeux.» Une rumeur affirme notamment que cinq titulaires d'Eupen auraient été approchés par un agent en leur demandant s'ils voulaient venir à Malines la saison prochaine…
 Au bureau de paris avec le survêt' du club.
Si aucun élément concret ne semble pour l'instant étayer l'hypothèse d'un match truqué, Eupen est secoué par une autre affaire ce mardi. D'après le journal Het Nieuwsblad, flamand et donc plus proche de Malines, des joueurs du club de Makelele ont parié à plusieurs reprises au cours de la saison sur leurs propres matchs ! Une pratique interdite et qui a valu l'ouverture d'une enquête préliminaire par le parquet d'Eupen. Pas très discrets, les accusés seraient même allés miser alors qu'ils portaient le survêtement du club… Plus déroutant encore, deux joueurs d'Eupen auraient même parié sur leur propre défaite avant le match décisif contre Mouscron ! Mais les deux hommes, interrogés par leurs dirigeants, ont nié et ils figuraient finalement sur la feuille de match. Même si le résultat final montre bien que les joueurs de Makelele se sont donnés à fond, cette affaire fait tout de même mauvais genre et laisse augurer de prochaines semaines très agitées pour le club miraculé.
Source: Maxifoot

Assane Walo Gueye (Stagiaire)

Mardi 13 Mars 2018 - 15:42



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter