Connectez-vous S'inscrire
PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)


PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)



Bras de fer entre Karim Wade et Oumar Sarr depuis le 28 mai, révèle Libération



Bras de fer entre Karim Wade et Oumar Sarr depuis le 28 mai, révèle Libération
Le quotidien « Libération » dans son édition de ce lundi 03 juin, révèle un bras de fer entre le fils à Papa Karim Wade et le secrétaire général adjoint du Parti démocratique sénégalais (Pds), Oumar Sarr, qui a participé au dialogue national initié par Macky Sall, malgré l’appel au boycott de Wade.

Depuis le rejet de sa candidature, Karim Wade n’a adressé  la parole  ni à Oumar Sarr ni à Me Amadou Sall alors que tous les deux étaient au premier front durant le dépôt des dossiers et même avant. Pire, aucune instance  régulière du Pds ne s’est réunie depuis la dernière rencontre du comité directeur présidé par Wade, précise Libération.

Le journal précise également que le Pds n’a jamais envoyé de délégation à Touba lors du Laylatoul Khadr, contrairement ce qui est relayé dans la presse nationale. C’est toujours Oumar Sarr,  qui s’y rendait, en raison de ses rapports particuliers avec Serigne Cheikhouna Mbacké.

Ayant été informé que le secrétaire général adjoint du Parti démocratique sénégalais (Pds), allait, comme il le fait chaque année dans la ville, Karim Wade a fait scandale en appelant la permanence du parti pour demander à des libéraux dare-dare qu’une délégation, composée de « karimistes », se rende à Touba, explique la même source.

Libération informe également que Karim Wade compte déposer une plainte à l’international une plainte contre Macky Sall et la procédure est très avancée.

Salif SAKHANOKHO

Lundi 3 Juin 2019 - 10:42




1.Posté par Séni ba le 03/06/2019 15:28
Oumar Sarr doit se remémorer le triste sort réservé à tous numéros 02 du Pds et la liste est trop trop longue. Il a fait la prison pour assumer ses responsabilités de numéro 2 et vécu les pires humiliations du pouvoir. Mais Wade n'a d'yeux que pour son fils qui vit son exil doré au Qatar.
Oumar Sarr en digne fils de ce pays se doit de montrer qu'il n'est pas là pour continuer à lustrer le fauteuil pour quelqu'un qui est sûr de ne jamais devenir président dans ce pays. Il n'a qu'à s'allier avec madické pour relever ce défi auquel Wade, son fils et quelques larbins de Karim leur lancent. Lolou moye fouleau, fayda ak courage politique.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter