Connectez-vous S'inscrire
PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)


PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)



Burkina Faso: un congrès du CDP sur fond de crise ouverte avec le président sortant

Au Burkina, c'est la crise du sein du Congrès pour la démocratie et le progrès (CDP), le parti de l'ancien président Blaise Compaoré. Un congrès s'est ouvert ce samedi et continue ce dimanche, à l'initiative du président sortant, Eddie Komboïgo, candidat à sa propre succession. Et ce alors que la veille, des membres de son bureau exécutif national l'avaient suspendu de ses instances.



Eddie Komboïgo, samedi avant l'ouverture du congrès, se disait confiant et disait avoir « vraiment envie de se représenter » pour un nouveau mandat. Il assurait aussi être dans son bon droit, malgré l'action en justice de « ses camarades », disait-il, pour que ce congrès soit reporté. Une action en justice finalement perdue en appel, lui ouvrant la voie en vertu, selon ses propres termes, de « la force de la chose jugée ».
 
Du côté de ses adversaires au sein du bureau exécutif du CDP, on confirmait pourtant qu'Eddie Komboïgo avait bien été « suspendu » pour six mois, la veille, pour avoir voulu « passer en force » et organiser ce congrès contre leur avis et contre les statuts du parti. Une source au sein du bureau s'interdisait néanmoins de commenter publiquement le congrès en cours, auquel nombre de ténors n'assistent pas.
 
La direction du parti de l'ancien président Blaise Compaoré se déchire depuis plusieurs semaines. Les adversaires d'Eddie Komboïgo lui reprochent une « indiscipline caractérisée » et une défiance envers l'ancien chef de l'État en exil en Côte d'Ivoire, par ailleurs fondateur et « président d'honneur » du CDP, et qui selon eux s'est opposé par écrit à la tenue d'un congrès.

RFI

Dimanche 19 Décembre 2021 - 09:01


div id="taboola-below-article-thumbnails">

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter