Connectez-vous S'inscrire
PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)


PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)



Casamance : La peur d’aller aux urnes s’installe à 24 heures du scrutin du second tour

Dans quelques heures du second tour de la présidentielle devant opposer le président sortant Abdoulaye Wade à son ancien premier ministre Macky Sall, c’est le calme et la sérénité qui prédominent au Sénégal. Cependant la peur gagne le sud du pays à cause des attaques rebelles notées à la veille du vote.



Casamance : La peur d’aller aux urnes s’installe à 24 heures du scrutin du second tour
Ce n’est pas la grande sérénité en Casamance à la veille du scrutin du second tour prévu ce dimanche. En effet, lors du premier tour comme lors du vote militaire et paramilitaire, les rebelles supposés appartenir au Mouvement des Forces Démocratiques de la Casamance (MFDC) avaient fait irruption pour perturber le vote. Ce vendredi également, lors d’un braquage, un soldat de l’armée a succombé sous les balles rebelles, ainsi que 04 autres blessés. Des incidents qui ont fini par installer la peur des populations d’aller accomplir leur devoir civique.
 
 
Face à cette violence électorale, l’ancien  ministre El Hadj Ibrahima Sall rappelle à travers les ondes de la RFM que « le Sénégal est plus important que les deux candidats et qu’il faut faire acte de vigilance et de responsabilité ». Toutefois, dans la partie sud du pays, les assauts rebelles de ces derniers jours laissent les habitants dans l’incertitude d’aller remplir leurs devoirs de citoyen.

 


Lamba Kâ (Stagiaire)

Samedi 24 Mars 2012 - 14:11


div id="taboola-below-article-thumbnails">

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter