Connectez-vous S'inscrire
PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)


PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)



Célébration de la journée mondiale contre le sida :Le gouvernement se crampe sur l’ambition zéro infection



Le théâtre national Daniel Sorano, temple de la culture nationale a reçu ce dimanche matin toute la communauté de lutte pour l’éradication du virus du sida.

Une foule immense est arrivée de tous les horizons pour venir témoigner et formuler au pays l’avènement d’une génération sans sida. Un  souhait utopique pour le moment car ce fléau semble ne pas être une réalité visible dans aucun pays du monde.

Les efforts semblent bien payés depuis la détection du premier cas en 1986 car la progression de la prévention, du dépistage et de l’efficacité des traitements sont restés des armes très efficaces contre le fléau. Le Sénégal est en bonne posture pour l’éradication de ce fléau avec un taux national de 0,7%, un chiffre dont aucun autre pays de la sous région ne peut s’en prévaloir.

Selon le docteur Ndoye, secrétaire exécutif du Conseil National de lutte contre le sida (Cnls), ce résultat s’explique par le caractère proactif de l’action nationale à travers une bonne anticipation et harmonisation des activités. Le patron du Cnls (Conseil National de Lutte contre le Sida) a estimé que quinze mille personnes vivent avec le virus sans le savoir et cela constitue la seule inquiétude. Il a évoqué la diminution des appuis financiers des pays du nord.

Le grand absent de cette cérémonie a été le ministre de la santé  et de l’action sociale, Awa Marie Coll Seck qui a été représentée par le secrétaire général de son ministère.


Lundi 2 Décembre 2013 - 13:07


div id="taboola-below-article-thumbnails">

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter