Connectez-vous S'inscrire
PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)


PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)



Chronique DIASECK: L'éventreur, les menottes et les mécomptes

Il y a lieu de se demander si les correcteurs recrutés par nos organes de presse pour ``nettoyer`` les papiers des journalistes avant leur publication prennent leur travail au sérieux.



Chronique DIASECK: L'éventreur, les menottes et les mécomptes
S`il est en effet rarissime de voir des fautes d`orthographe, de grammaire, de conjugaison ou simplement de compréhension dans des journaux  ``Occidentaux`` comme le Monde, Jeune Afrique ou le Washington Post,  les nôtres, en revanche, comportent fréquemment des fautes souvent graves qui, non seulement rendent les articles indigestes, mais finissent, en plus,par faire douter de la rigueur des correcteurs de presse.

S`agit il là d`une tare intrinsèque au sous - développement ?  Sous - développement économique et sous - développement de l`expression seraient ils donc indissociablement liés ? Il est vrai que la langue de Molière n`est pas notre langue maternelle. Mais non seulement nous avons appris à la lire et à l`écrire depuis le bas âge, mais encore, avec l`expansion de l`internet, et son corollaire, la mondialisation des idées, programmes et techniques, il devient trèsaisé d`éviter de faire les fautes que nous retrouvons hélas, en pagaille, dans notre presse.
Mesdames et Messieurs les correcteurs, un peu plus de vigilance que diable ! Vous pourrez ainsi nous éviter des fautes ci-dessous.

WADE L`EVENTREUR ?

Apres avoir lu une phrase de M. Pape SAMBARE NDOUR dans l`Observateur du jeudi 28 juin 2012 p.9, mon neveu de 12 ans m`a posé la question de savoir si l`ancien Président WADE est, lui aussi, un Jack l`Eventreur``. Question sensée puisque notre ami NDOUR, parlant de la fureur de WADE face aux  audits et arrestations de ses anciens collaborateurs, a mis dans la bouche de l`ancien Président  cette phrase énigmatique : `` Quelles que soient les tractations (des nouveaux tenants du pouvoir), nous les éventrerons à temps``. Pape SAMBARE n`est pas, du reste, le seul de nos vaillants journalistes à commettre cette grave confusion entre le verbe éventer et le verbe éventrer.

Sachons définitivement que le verbe Eventer signifie :
  1. Brasser ou agiter de l`air pour se rafraichir (Ouppou en Wolof, avec un Ouppoukaaye, un éventail) ;
  2. Découvrir (un complot),faire échouer. On évente un complot.
Eventrer, par contre, signifie ouvrir le ventre de quelqu`un, l`étriper, le vider, donc, d`une certaine manière,  le tuer. C`est ce qui faisait la particularité d`un célèbre assassin qui, à force d`ouvrir le ventre de ses victimes, fut surnommé Jack l`Eventreur.

MENOTTES AUX POINGS

Dans le Populaire du jeudi 21 juin 2012,  un article du journaliste Youssouf MINE  est ainsi titré : ``Comment Me NGOM a été conduit au palais de justice menottes aux poings``. Le policier qui a ainsi menotté l`ancien Ministre de l`Intérieur, arrêté manu militari à Kolda, devrait tout simplement être radié pour incompétence. Car nul policier, si bête soit il, il n`est censé ignorer que ce sont les poignets qui doivent être menottés et non les poings !

Poursuivant son texte, Monsieur MINE (qui, soit dit en passant, est une véritable mine d`informations vérifiées j`espère !), écrit encore : `` Les services de renseignements ont été mis à profit …``. Et plus loin encore : ``Il faisait 08H15 quand les éléments ont fini de prendre position…``.

D`abord, on ne met pas à profit des personnes ou des services. On les met à contribution. C`est plus propre et plus moral. Ensuite, si, en parlant du temps brut, naturel, il est pertinent d`utiliser le verbe faire (il fait beau, il fait chaud etc.),  s`agissant du temps domestiqué, humanisé (l`heure), ce verbe n`est pas approprié. On dit donc : ``Il est midi`` et non ``Il fait midi``.

COMPTES ET MECOMPTES DE L`ANOCI

Monsieur Ibrahima DIALLO, dans un article pourtant intéressant relatif aux activités du Forum civil et paru dans Sud Quotidien du jeudi 21 juin 2012, a commis cette grave faute : `` En attendant une vaste campagne d`information, un film sur le mécontes  de l`ANOCI a été projeté``. Le mot mécontesest une pure invention de notre cher journaliste. Il fallait plutôt écrire mécomptes autrement dit mauvais comptes, fautes (volontaires ou non) de calcul.

Enfin, lors de l`interview que le nouveau Président de la République a accordée à la presse nationale (et RFI) à Ziguinchor, le talentueux Mamadou Ibra KANE de la RFM, évoquant l`incident survenu dans les relations entre le Sénégal et l`Iran, a parlé de `` cheveu sur la soupe`` alors qu`il fallait dire dans la soupe.

Comme quoi nul n`est infaillible. L`essentiel d`être corrigé, car chaque erreur rectifiée est un pas vers la lumière. 

Bonne journée et à la prochaine. 

[mamadoumoustapha@gmail.com]mail:mamadoumoustapha@gmail.com

mamadoumoustapha@gmail.com

Lundi 2 Juillet 2012 - 00:00




1.Posté par Poulo2 le 02/07/2012 15:46
Il ya un journal qui avait ouvert une rubrique dénommée "REBUT DE PRESSE" qui signalait les fautes commises dans la presse écrite

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter