Connectez-vous S'inscrire
PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)


PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)



Chronique de DIASECK: Dakar : La pièce et sa monnaie



Chronique de DIASECK: Dakar : La pièce et sa monnaie
Le 25 mars 2008 (année de sa rupture avec Me Wade), M. Macky Sall a été élevé au grade de Grand Officier de la légion d`Honneur française grâce, entre autres, à l`entregent de M. Jean Christophe Rufin, alors Ambassadeur de France à Dakar. Devenu Président de la République du Sénégal quatre (4) ans plus tard, jour pour jour (25 mars 2012 !), il a, à son tour, élevé Jean Christophe Rufin au grade de Commandeur dans l'Ordre National du Lion, le vendredi 5 juillet 2012.

Evoquant cette décoration, le site web leral.net a publié un article sous un titre on ne peut plus incorrect : "Macky Sall rend à Jean Christophe Ruffin la pièce de sa monnaie".

Plusieurs internautes ont immédiatement réagi pour corriger cette faute.

Voici par exemple la réaction qu`un certain BayeBabou a postée quelques minutes après la parution de l`article en question : "Billahi nullard mo bonn (traduction approximative : "qu`il est mauvais d`être nul") !!! On dit "rendre la monnaie de sa pièce" et non le contraire !

La joie de Jean Christophe Ruffin, actuellement membre de l`Académie Française, a très certainement été douchée par la lecture de cette bourde qui risque, d`ailleurs, d`hypothéquer ses chances de marcher sur les trace de Macky Sall en accédant, lui aussi, à la magistrature suprême de la République Française le 5 juillet dans quatre (4) ans ! L`Immortel M. Rufin devrait, à mon humble avis, prendre rendez-vous avec Selbé Ndom, notre voyante nationale pour en avoir le cœur net !

Monosyllabes ou Mini syllabes ?

Dans l`Observateur du mercredi 27 juin 2012, la journaliste T. Marie Louise Ndiaye a signé un article intitulé "Mamadou Ndiaye, acculé par le Procureur, s`évanouit en pleine audience". Si le titre est correct, il faut dire que le texte comporte des fautes qu`il convient de corriger. Il en est ainsi de l`expression ` Faire un malaise`` que l`on emploie souvent à l`oral. Cette expression est incorrecte. Il faut dire "Avoir un malaise".

De même, la première phrase de l`article est difficilement compréhensible. T. marie Louise écrit en effet ceci, à propos de l`attitude du prévenu : "Emmuré dans un silence profond, il répond par mini syllabes aux questions des juges". Marie Louise devrait quand même savoir que lorsque l`on est emmuré dans un silence profond, il n`est pas question de parler, a fortiori de répondre à des questions. Et que, si par extraordinaire, cela était possible, l`on répondrait évasivement, par monosyllabes et non par mini syllabes, comme elle l`écrit si audacieusement !

Je crains, d`ailleurs, que l`expression "mini syllabes" ne soit qu`un pur néologisme né de l`esprit de notre chère amie journaliste !
A la prochaine.
mamadoumoustapha@gmail.com

mamadoumoustapha@gmail.com

Mardi 10 Juillet 2012 - 05:00




1.Posté par GEF le 10/07/2012 12:53
Le Mal des Mots ou lorsqe Dia Seck evide les coquilles des scribouillards...

2.Posté par mamadou le 10/07/2012 21:51
Fort interessant. Mais pourquoi il n`ecrit pas des articles analytiques sur le monde?

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter