Connectez-vous S'inscrire
PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)


PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)



Concession Port Minéralier de Bargny-Sendou: Dame Diamé obtient un titre foncier de 359 ha…!

Pour la réalisation du port minéralier et vraquier de Bargny-Sendou, le gouvernement a signé un contrat de concession avec la société Sénégal Minergy Port Sa dirigée par l’homme d’affaires Dame Diané. Après la construction, Sénégal Minergy Port Sa bénéficiera d’une durée de 25 ans pour l’exploitation. Passé ce délai, et sans renouvellement de la concession, l’Etat reprendra son terrain et les installations édifiées dessus. Mais c’est tout à fait théorique ! Une chose est sûre, et les initiés s’étranglent de rage en se demandant comment l’Etat a-t-il pu signer un contrat aussi léonin : Sénégal Minergy Port Sa décroche le jackpot dans ce « deal » du siècle. En effet, Dame Diané a réussi la prouesse d’obtenir un titre foncier de… 359 hectares (mais non, vous ne rêvez pas !) sur lequel il prétend construire le port minéralier de Bangny-Sendou. Scandaleux !



Concession Port Minéralier de Bargny-Sendou: Dame Diamé obtient un titre foncier de 359 ha…!
Ça y est ! l’impossible devient possible : la société minergy port sa a réussi à s’approprier le terrain de 359 hectares sur lequel il prétend construire le port minéralier et vraquier de Bargny-sendou. « Le Témoin » quotidien est en mesure de révéler que pour la réalisation de ce projet qui ressemble fort à un éléphant blanc, un titre foncier (n°12.460) a été attribué à la société propriété de M. Dame Diané, un proche de la Première dame, Mme Marième Faye Sall. Un titre foncier signé le 30 janvier 2020 par le conservateur du Bureau des domaines de Rufisque.

A qui profite ce crime « crapuleusement » foncier sur le dos de l’Etat du Sénégal ? Comment la société privée Minergy Port Sa appartenant à l’homme d’affaires Dame Diané a-t-elle pu décrocher un titre foncier dans le cadre d’un contrat de concession d’une durée de 25 ans ?
Comment un concessionnaire devant rendre les biens et infrastructures à l’autorité concédante à la fin de sa concession peut-il disposer d’un titre foncier sur l’assiette de la concession portuaire ?

Juristes, experts et observateurs fonciers en perdent leur latin et leur droit. Pour mieux illustrer le scandale, nos interlocuteurs nous renvoient à plusieurs contrats et projets de concession signés par le Sénégal ces dernières années. Jugez-en : imaginez un seul instant si Senac Sa disposait d’un titre foncier sur l’emprise de l’autoroute à péage, cela voudrait dire qu’à la fin de la concession en 2039, le futur concessionnaire devra louer lesdites emprises auprès de… Sa Senac. Encore encore : si la Sde avait été, en lieu et place de la Sonees, propriétaire des terrains et installations de réseaux d’adduction d’eau, comment se serait déroulé aujourd’hui le passage de témoin entre la Sde et SenEau ? De même que si Dp-World disposait d’un titre foncier sur le site du terminal à containeurs du Mole 8 dont il a la concession pour une durée de 25 ans, qui pourrait, au terme de la concession, lui reprendre l’assiette foncière sur laquelle il aura construit ses installations ?

Et pourtant, ce que tous ces concessionnaires n’ont pas obtenu, c’est ce qu’a décroché le bienheureux Dame Diané pour son port de Bargny-Sendou ! C’est d’autant plus scandaleux que ce privilège n’a visé qu’à permettre à un « investisseur » désargenté de lever des fonds auprès des banques en hypothéquant des terres qui relèvent indubitablement du domaine public maritime. lequel, comme tout le monde le sait, est inaliénable. en tout cas, le titre foncier de Minergy port sa peut être traité, demain, comme ce qu’on appelle en droit des « actes de régime » ne liant point les futurs gouvernants car la continuité de l’Etat s’entend relativement aux actes normaux de gestion ! Ce qui n’est évidemment pas le cas en l’espèce…

Une dame peut en cacher un autre !
dans ce port minéralier — ou ce qui en tiendra lieu —, la seule chose remise en question par nos interlocuteurs, c’est le « TF » attribué à Sénégal Minergy port ! Car doter le Sénégal d’un port minéralier et vraquier est un projet salutaire qui vient à son heure. on nous dit que l’infrastructure a pour but de prendre en charge les importants volumes d’importations et d’exportations de produits miniers, minéraliers, pétroliers et céréaliers de notre pays. a la bonne heure ! il permettra en tout cas au port de Dakar d’être désengorgé puisque tous navires transportant du riz, du mil, du maïs etc. Ainsi que les tankers pétroliers vont facilement accoster à Bargny-sendou pour leurs opérations d’embarquement et de débarquement. Sans oublier l’exportation des produits miniers (charbon, clincker, engrais, phosphate, fer) du fait que ce port sera doté — du moins, on l’espère — d’équipements spécifiques et performants pour la manutention. Mieux, le futur port de Bargny-Sendou disposera de zones de stockage et d’entrepôts à forte capacité.

Hélas, trois fois hélas, le titre foncier obtenu par Sénégal Minergy port reste et demeure la seule houle de ce beau port du futur qui devrait être entièrement financé par des américains, associés à l’homme d’affaires sénégalais Dame Diané, pour un coût de 290 milliards Cfa. Mais au fait, qui pourra estimer pour nous la valeur d’un terrain titre foncier de 359 hectares situé dans la région de Rufisque ? des milliards, vous avez dit des milliards ? Bienheureux Dame Diané, la chance d’être l’ami d’une première dame ! Autrement dit, une dame peut en cacher un dame ! 

Le Témoin

AYOBA FAYE

Mercredi 8 Avril 2020 - 09:41


div id="taboola-below-article-thumbnails">

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >