Connectez-vous S'inscrire
PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)


PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)



Contestation du rapport de Transparency international : Réponse du coordonnateur à Me Madické Niang

Les mises en doute du ministre des affaires étrangères sur la crédibilité des travaux de l’ONG quant à la position du Sénégal dans le classement de la corruption, a suscité l’étonnement des membres du forum civil.



Contestation du rapport de Transparency international : Réponse du coordonnateur à Me Madické Niang
 En effet, Me Madické Niang lors d’une sortie, avait mis en question la créance des activités de Transparency international qui a classé le Sénégal 112ème parmi 182 pays les plus corrompus.
                   
« Ce qu’il doit savoir c’est que Transparency international a soumis un certain nombre de pays à des conditions d’examens identiques du point de vue des indicateurs, du point de vue des outils, mais également des barèmes », a rétorqué le coordonnateur  du forum civil à Louga, Cheikh Mbaye pour qui « même si les résultats ne sont pas compris ou appréciés dans leur appréhension, ils doivent être considérés comme un ordre de grandeur qui doit amener un peu à changer la nature des choses. Le gouvernement n’ose pas dire qu’il n’y a pas la corruption au Sénégal, que les institutions qui sont créées pour lutter contre la corruption font leur travail correctement », a-t-il défié à la section régionale du forum civil.
 
Au micro de la RFM, M. Mbaye souligne que « le développement de la corruption est allé avec l’augmentation du budget de la République du Sénégal ». Pour rappel, de 52ème en 2000, le Sénégal s’est retrouvé à la 112ème place en 2011.


Samedi 10 Décembre 2011 - 15:15


div id="taboola-below-article-thumbnails">

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter