PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)




Cour de justice Cedeao : Khalifa Sall réclame 50 milliards FCFA à l’Etat et sa libération immédiate

Khalifa Sall a décidé d’enclencher la vitesse supérieure dans son procès concernant l’affaire dite de la Caisse d’avance de la mairie de Dakar en portant le combat à la Cour de justice de la Cedeao, pour réclamer 50 milliards CFA à l’Etat du Sénégal pour préjudice.



Cour de justice Cedeao : Khalifa Sall réclame 50 milliards FCFA à l’Etat et sa libération immédiate
Khalife Sall ouvre un autre front dans son bras de fer avec l’Etat concernant l’affaire dite de la Caisse d’avance de la mairie de Dakar. En effet, le maire de Dakar a porté l’affaire devant la Cour de justice de la Cedeao. Car juge-t-il, il y a eu «des violations » sur ses droits. Lesquelles violations sont, celle de la présomption d’innocence, son droit de faire entendre des témoins à décharge mais aussi, une expertise pour se défendre d’une accusation pénale, rapporte Libération.

L’édile de la capitale sénégalaise, souhaite également que l’enquête menée par la Division des investigations criminelles (Dic) soit classée car n’ayant pas respectée certaines règles nécessaires pour garantir l’équilibre du procès.

Pour ces raisons, la tête de file de Mankoo Taxawu Senegaal  réclame la rondelette somme de 50 milliards de francs CFA, pour le préjudice que, selon lui, l’Etat lui a causé. Dans ce même sillage, il réclame la suspension de son  procès jusqu’à ce que la garantie d’un procès équitable soit obtenue.

Ousmane Demba Kane

Mercredi 17 Janvier 2018 - 12:03



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter