Connectez-vous S'inscrire
PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)


PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)



Covid-19 : l'annonce de Pfizer sur un candidat-vaccin jugée "encourageante"

Les réactions internationales optimistes se multiplient après l'annonce, lundi, par le groupe pharmaceutique Pfizer que son vaccin réduirait de 90 % le risque de tomber malade du coronavirus. Ce dernier pourrait être autorisé d'ici à quelques semaines aux États-Unis, mais le reste du monde devra encore attendre des mois.



Covid-19 : l'annonce de Pfizer sur un candidat-vaccin jugée "encourageante"
Espoir et prudence dans les réactions internationales après l'annonce de Pfizer et BioNTech. Alors que les laboratoires américain et allemand ont annoncé, lundi 9 novembre, que leur candidat-vaccin est "efficace à 90 %" pour prévenir les infections au Covid-19, l'annonce est perçue comme "encourageante" par plusieurs acteurs impliqués dans la course au vaccin.
 
Pour les Américains, qui ont précommandé 100 millions de doses, cela signifie que les premières vaccinations pourraient commencer avant la fin de cette année, à condition que l'innocuité soit confirmée, d'ici la semaine prochaine. Pfizer a alors prévu de déposer une demande d'autorisation à l'Agence américaine des médicaments (FDA), qui devra trancher si le vaccin est sûr et efficace.
 
La distribution ne serait plus qu'une question de "semaines", a assuré lundi sur Fox News Alex Azar, secrétaire à la Santé de Donald Trump. Dans l'Union européenne, qui a préacheté 200 millions de doses et négocie pour 100 millions d'autres, le vaccin pourrait être disponible "début 2021", selon une source européenne.
 
D'autres pays – Japon, Canada, Royaume-Uni – ont également passé commande auprès de Pfizer, et la demande initiale est assurée de dépasser l'offre, Pfizer prévoyant de pouvoir fabriquer 50 millions de doses en 2020 et 1,3 milliard l'an prochain.
 
Une annonce "encourageante" pour l'OMS
 
Les ONG s'inquiètent depuis des mois de la monopolisation des doses par les pays riches, ainsi que du prix auquel Pfizer vendra le vaccin. "Le vaccin sera efficace à 0 % pour les personnes qui n'ont pas les moyens d'y accéder ou de se le permettre", a réagi Robin Guittard, porte-parole d'Oxfam France.
 
On ignore encore si le vaccin confère une immunité longue. Mais l'annonce a immédiatement provoqué une vague d'espoir et un bond des Bourses mondiales, dix mois seulement après le séquençage du coronavirus, une prouesse scientifique.
 
Le directeur général de l'OMS s'est d'ailleurs félicité, lundi, de cette annonce "encourageante". "Nous saluons tous les scientifiques et partenaires du monde qui développent de nouveaux outils sûrs et efficaces pour battre le Covid-19", a-t-il écrit dans un tweet. "Le monde connaît une innovation et une collaboration scientifique sans précédent pour mettre fin à la pandémie !"
 

France24

Mardi 10 Novembre 2020 - 09:10


div id="taboola-below-article-thumbnails">

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter