Connectez-vous S'inscrire
PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)


PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)



Daech revendique l’attaque de Liège

Radicalisé en prison, le tireur belge a tué au moins trois personnes, dont deux policières, lors d’une permission de sortie.



Daech revendique l’attaque de Liège
Après avoir brièvement soupçonné un contrôle de routine qui tourne mal, les enquêteurs sont désormais sûrs du caractère terroriste de l’attaque perpétrée mardi en plein centre de Liège (Belgique). Ce mercredi, Daech a revendiqué l’assaut de Benjamin Herman qui a fait au moins trois morts et plusieurs blessés.

Via son organe de presse Aamaq, le groupe Etat islamique qualifie l’auteur de « soldat du califat ». Il justifie également l’attaque par l’implication de la Belgique dans la coalition anti-djihadiste que soutient également la France.

Benjamin Herman était fiché par la police pour avoir été en contact en prison avec des islamistes, et s'être radicalisé dans ce contexte carcéral.

Le dossier a par ailleurs été confié à un juge d'instruction antiterroriste car « des éléments vont dans la direction d'un acte terroriste », avait justifié mardi Eric Van Der Sypt, porte-parole du parquet fédéral. Enfin, l'attaque visait « clairement » la police, a assuré le chef de corps de Liège. Une cible privilégiée des terroristes.

Le terroriste est par ailleurs suspecté d’un meurtre la nuit précédente survenu à On, près de Marche-en Famenne, où se situe la prison dans laquelle il était détenu. Selon les médias locaux, un toxicomane de 30 ans a été retrouvé mort. Le parquet a précisé qu’il s’agissait toutefois d’une enquête « distincte ».

leparisien.fr

Mercredi 30 Mai 2018 - 21:14



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Mardi 20 Novembre 2018 - 15:06 Plus de 300 millions d’enfants déscolarisés