Connectez-vous S'inscrire
PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)


PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)



Délinquance au Sénégal : 5674 individus interpellés par la police au mois de novembre



Délinquance au Sénégal : 5674 individus interpellés par la police au mois de novembre
Durant le mois de novembre 2020, les services relevant de la Direction de la Sécurité Publique, ont mené sur l’ensemble du territoire national des opérations qui ont abouti à l’interpellation de cinq mille six cent soixante-quatorze (5674) individus, pour diverses infractions, dont cent quarante-neuf (149) de nationalités étrangères, selon un communiqué des Relations publiques de la Police nationale.

Le document de détailler les types d’infractions ayant entraîné lesdites interpellations : « 596 individus appréhendés pour atteinte aux biens (vol, recel, abus de confiance, détournement, escroquerie…), 192 pour infraction au code des drogues, 362 pour atteinte aux personnes (homicide, accident mortel, tentative de meurtre, coup et blessure volontaire, violence à ascendant, viol, attentat à la pudeur) 301 pour atteinte à la paix publique, 11 pour autres infractions (vagabondage, traite de personnes, infraction à la loi sur les armes…), 550 pour ivresse publique et manifeste et 3768 pour vérification d’identité ».

 Dans le cadre de la lutte contre le crime organisé, la Direction de l’Office Central de Répression du Trafic Illicite des Stupéfiants (DOCRTIS), a également procédé au démantèlement de plusieurs groupes criminels durant le mois de novembre 2020 : Elle a saisi « 238.55 kilogrammes, 1217 cornets et 123 joints de chanvre indien ; 487grammes et 20 pierres de cocaïne, 600 grammes de haschisch et 100 grammes de tramadol ». 

Dans la même lancée, renseignent les hommes en bleu, les services relevant de la Direction de la Police Judiciaire (DPJ) ont eu a interpellé 596 personnes pour diverses infractions réparties comme suit : « 192 pour infraction au code des drogues, 362 pour atteinte aux personnes (homicide, accident mortel, tentative de meurtre, coup et blessure volontaire, violence à ascendant, viol, attentat à la pudeur) 301 pour atteinte à la paix publique, 11 pour autres infractions (vagabondage, traite de personnes, infraction à la loi sur les armes…), 550 pour ivresse publique et manifeste et 3768 pour vérification d’identité ».

Également, la Direction de la Police de l’Air et des Frontières (DPAF) a eu à démanteler 6 bandes de malfaiteurs pour diverses infractions réparties comme suit : « 02 pour confection et trafic de faux billets de banque, 02 pour trafic illégal de migrants, 02 pour association de malfaiteurs ».
.
« Le mois de novembre a été marqué par un (01) cas d’atteinte à l’intégrité physique ayant entrainé mort d’homme. L’auteur de ce crime a été interpellé et déféré au parquet », informe la même source.

Sur le plan de la sécurité routière, la DOCRTIS annonce avoir immobilisé « 2328 véhicules automobiles, 7013 motos et 15 calèches ». S’agissant des accidents, elle renseigne que « 613 accidents de la circulation ont été constatés dont 339 matériels, 254 corporels et 20 mortels ».

Face à la menace d’une deuxième vague de Covid-19, « les fonctionnaires de police veilleront au respect scrupuleux des mesures édictées. Par conséquent, les dispositions sont prises en vue d’interdire la fréquentation des plages et de veiller au respect du port obligatoire de masque dans tous les lieux visés par ledit arrêté », a conclu la Police.

Aminata Diouf

Mercredi 16 Décembre 2020 - 22:40


div id="taboola-below-article-thumbnails">

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter