Connectez-vous S'inscrire
PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)


PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)



Dernière minute – Affaire de meurtre : Cheikh Bethio Thioune dans de sales draps

Le guide spirituel des « Thiantacounes » a été mis aux arrêts par la gendarmerie pour des raisons de l’enquête, ce lundi. Son arrestation s’inscrit dans la découverte macabre de deux corps, suite à la violente bagarre qui a opposé dimanche ses disciples. Pour des raisons de l’enquête, le marabout est actuellement en train d’être conduit sur Thiès à bord d’un véhicule des forces de sécurité.



Dernière minute – Affaire de meurtre : Cheikh Bethio Thioune dans de sales draps
Selon la radio Rfm, Bethio a été vers 18 heures passées de quelques minutes. Il doit être entendu sur cette affaire de meurtre.

Un important dispositif sécurité, formé d’éléments de la Brigade d’intervention polyvalente (BIP) et du Groupement mobile d’intervention (GMI)a été déployé au tribunal de Thiès où le procureur devait un point de presse suite à ces évènements, selon le correspondant de l’APS.

Lundi matin, deux cadavres ont été ramassés à Médinatoul Salam (près de Mbour), suite aux affrontements violents qui ont opposé, dimanche soir, ses disciples. La gendarmerie a ouvert une enquête.

Au moins trois blessés et 15 interpellations ont été enregistrés après cette bagarre entre des thiantacounes, survenue dimanche vers 20h30 au domicile du guide religieux. Ce sont deux groupes de ses fidèles qui se sont opposés, suite relativement à des propos jugés blasphématoires par d’autres disciples.

Venus rendre visite à leur guide, des "Thiantacounes" ont scandé le nom de ce cheikh mouride en l’assimilant à Dieu, irritant d’autres qui ont réagi pour les ramener à la raison. Ceux-ci, constituant notamment la garde-rapprochée de M. Thioune, ont désapprouvé l’emportement de leurs condisciples, au point de leur refuser l’accès du domicile du marabout.

Suite à des échanges de propos, il s’en est suivi une bataille rangée avec usage d’armes blanches. ‘’Certains protagonistes auraient usé d’armes à feu’’, selon des témoins.

Pour sa part, Cheikh Béthio Thioune a démenti la rumeur sur des morts survenus à l’occasion de ces affrontements devant sa résidence, parlant de blessés. Selon lui, seules trois personnes ont été blessées, tandis que d’autres sources évoquent deux morts chez ses fidèles. Aucune autre source indépendante n’a pu donner une autre version.

De son côté, le commandant de la compagnie de gendarmerie de Mbour, le capitaine Emile Manga, a procédé à l’arrestation de 15 individus. Pour l’heure, c’est le procureur départemental de Thiès qui anime une conférence de presse pour apporter des éclaircissements cités ci-dessus.
 



Lundi 23 Avril 2012 - 22:25


div id="taboola-below-article-thumbnails">


1.Posté par AZIZ le 23/04/2012 23:19
Qu'il pourrisse cette bête sauvage détourneur et menteur

2.Posté par DAVID le 24/04/2012 00:31
Billahi, allahi tallahi khooléne bii kana soudé amna léér nii wakhléén té alla rék takh. Pitié pour ce misérable domoukhara, néna diangoul Al-khouraane, diangoul khassida Serigne Touba, kon bi niit loumou meuna wah ba niit kou am khél tay khalat diko déglou

3.Posté par mouhamadou le 24/04/2012 14:53
yallah thi bopam mokay fegnal boulenne am lolene thi tite dafa lakhasso CHEYTANE kanam bi amoul lerou way...sou saga daganone way ma way

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter