Connectez-vous S'inscrire
PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)


PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)



Des journalistes et des blogueurs formés par Article 19 pour l'appropriation du PGO



Les 6 et 7 juillet 2022, Article 19 organise des ateliers de présentation, d’appropriation et de renforcement sur la diffusion du contenu du Plan d’action Nation (PAN)-Partenariat pour le gouvernement ouvert (PGO) du Sénégal avec les médias et les blogueurs à Dakar. Les objectifs de ces rencontres sont d’expliquer et de présenter l'initiative du PGO aux acteurs des médias et aux blogueurs pour susciter une meilleure connaissance et un bon suivi des avancées ainsi que le processus des consultations nationales ayant permis de disposer les 12 engagements du Plan d'Action National/PGO….

Mais aussi de promouvoir un gouvernement ouvert à travers la transparence de l'action publique et la participation citoyenne en utilisant les nouvelles technologies pour faciliter cette ouverture. Pour y arriver, Article 19 promeut la discussion entre acteurs pour déterminer et mettre en œuvre les meilleures pratiques.

En attendant la validation politique et la mise en œuvre du Plan d'Action National (PAN) par l'Etat, ces ateliers sont tenus en vue de partager et de diffuser le plan d'action national/PGO, mais surtout de voir comment assurer le suivi sur les engagements pris par l'Etat du Sénégal en 2020. En 2011, le PGO a été lancé sous l'impulsion du président américain Barack Obama. Il regroupait lors de son lancement huit (8) pays dont Brésil, Indonésie, Mexique, Philippine, Afrique du Sud, Royaume-Uni et Etats-Unis). Aujourd'hui, il compte soixante-dix-sept (77) pays dont le Sénégal et soixante-seize gouvernements (76) locaux représentant plus de deux (2) milliards de personnes. L'Etat du Sénégal a aussi adhéré, en juillet 2018, à cette initiative du Partenariat pour un Gouvernement ouvert (PGO), après avoir satisfait aux critères d'éligibilité visant à soutenir la transparence de l'action publique.

Les modalités de fonctionnement de ce programme sont le PAN et les engagements pour chaque pays tous les deux ans. L'Etat du Sénégal a adhéré, en juillet 2018 à cette initiative après avoir rempli les critères d'éligibilité. Ainsi, « le Sénégal a pris l'engagement d'élaborer son plan d'action national (PAN) dont l'objectif est d'une part de promouvoir la transparence de l'action publique et d'autre part de faciliter une collaboration et une concertation franche avec les organisations de la société civile. À la suite de son adhésion à cette initiative internationale, le Sénégal a mis en place un Comité national paritaire, composé des représentants de l'administration et de la société civile. Ce comité cherchait à garantir, conformément aux principes du PGO, le caractère inclusif de l'élaboration du plan d'action national, avec une identification commune des défis de gouvernance et des solutions », a expliqué Abdoulaye Ndiaye, le chargé de Programmes d’Article 19.

L'adhésion du Sénégal à l'initiative du Partenariat pour le Gouvernement Ouvert (PGO) en 2018, a été suivie des consultations nationales qui se sont déroulées en décembre 2020, dans treize (13) régions du Sénégal à l'exception de Saint-Louis. Ces consultations ont conduit à l'élaboration du Plan d'Action National (PAN) du Sénégal selon une approche participative, dans le respect des principes du PGO, notamment la parité « administration publique/société civile » et la co-construction en adéquation avec les besoins du citoyen. Selon Abdoulaye Ndiaye, les consultations citoyennes qui se sont déroulées du 08 au 24 décembre 2020, ont été présidées par les Gouverneurs de régions ou leurs Adjoints, une opportunité pour L'Etat du Sénégal de capitaliser ses acquis en matière de bonne gouvernance.

Ndeye Fatou Touré

Mercredi 6 Juillet 2022 - 14:59


div id="taboola-below-article-thumbnails">

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter