Connectez-vous S'inscrire
PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)


PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)



Droit de réponse de la mairie de Pikine Nord sur une inspection de la Cour des Comptes

Dans un article paru dans le quotidien L'AS de mercredi 15 septembre 2021, nos confrères indiquent que la Cour des comptes fouille depuis trois mois la gestion de Amadou Diarra. Selon nos confrères du journal L'As, les vérificateurs ont relevé de nombreux manquements sur la gestion de l'édile de Pikine Nord, le néo-apériste. Après avoir repris l'article sur notre site, le Directeur de l'administration générale et de l'équipement (Dage) de la mairie de Pikine Nord est entré en contact avec nous pour réclamer un Droit de réponse.



Droit de réponse de la mairie de Pikine Nord sur une inspection de la Cour des Comptes

Il a été relaté, aujourd’hui, par une certaine presse, que « lCour des Comptes fouille et épingle le maire de Pikine Nord, Amadou Diarra ». La Commune de Pikine Nord, son conseil municipal, son Maire Amadou DIARRA et toute son administration s’offusquent de ces publications mensongères. Les faits relatés, les manquements évoqués et les affirmations supposées des sources de ces publications ne sont nullement vraies. Nous nous offusquons aussi de ce que les journalistesqui ont fait ces publications, n’ont pas pris la peine de vérifier les informations qui leur ont été relatées, comme l’exige la réglementation sur le journalisme, l’éthique et la déontologie.

Tels sont les faits, les vrais. La Cour des comptes, dans le cadre de son programme 2021, a dépêché une mission de contrôle des gestions 2017 à 2020 de la Commune de Pikine nord, comme cela se passe fréquemment dans toutes les institutions publiques du SénégalLadite mission a été lancée le vendredi 16 juillet 2021 à 09h. Pour cause d’indisponibilité, les vérificateurs n’ont pu se déplacer et n’ont effectivement commencé les auditions que le lundi 13 septembre 2021 (il y a donc trois jours).

Comment une mission de contrôle devant durer 3 mois, lancée il y a 3 jours, peut-elle aboutir à un rapport « épinglant » qui que ce soit ? La mission a débuté, les contrôleurs ont été accueillis à bras ouverts et mis dans de bonnes conditions de contrôle. Toute la documentation sollicitée leur a été envoyée par courrier physique sur bordereau dûment déchargé ou par courriel. Il n’y même pas encore un pré-rapport et la presse, manquant à ses obligations et à son sacerdoce, évoque, entre autres, des griefs faits au Maire par la Cour concernant de supposés contrats fictifs, une masse salariale qui auraient dépassé la norme, un prétendu non-respect du code général des collectivités territoriales etc.

La Commune de Pikine Nord, son conseil municipal et toute son administrationattachée aux valeurs de la bonne gouvernance et de la transparence, soutient son Maire et regrette ces publications mensongères et l’attitude déplorable des groupes de presse qui les ont faites. Elle se réserve le droit d’ester en justice contre toute personne affirmant des contre-vérités à son égard, à l’égard de son conseil, de son Maire ou de son administration. 

Par ailleurs, le Maire souhaiterait que la Cour termine, le plus rapidement, sa mission et publie le rapport de contrôle au niveau de toute la presse. Ceci permettra à la population de jauger sa qualité en tant que maire travailleur, expert en décentralisation et prompte à une gestion transparente, inclusive et collégiale. En attendant les élections locales du 23 janvier à venir.

La Mairie de Pikine Nord


AYOBA FAYE

Jeudi 16 Septembre 2021 - 09:52


div id="taboola-below-article-thumbnails">

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter