Connectez-vous S'inscrire
PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)


PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)



Eco: Macky Sall salue la monnaie commune et parle d'une "heureuse perspective"



Eco: Macky Sall salue la monnaie commune et parle d'une "heureuse perspective"
Le président sénégalais, Macky Sall a salué mardi soir dans son discours de nouvel an l’avènement de l’Eco, la monnaie commune aux Etats de l’Afrique de l’Ouest francophone, parlant d'une heureuse perspective.

Selon lui, le processus de création de cette monnaie unique ouest-africaine, l’Eco, à partir de 2020, est une heureuse perspective. Au demeurant, d’ici l’entrée en vigueur effective de l’Eco, rien ne changera quant à la parité fixe de notre monnaie", a-t-il précisé.

Aux côtés d'Emmanuel Macron, le président ivoirien Ouattara a annoncé ce 21 décembre la fin prochaine du franc CFA qui sera remplacé par l'éco. Les huit pays de l'actuelle zone franc en Afrique de l'Ouest vont couper les liens techniques avec le Trésor et la Banque de France, ils géreront eux-mêmes cette monnaie sans interférence de la France.

L'éco conservera une parité fixe avec l'euro, ce qui garantit la même valeur de la monnaie pour les consommateurs. Cette disposition pourrait évoluer avec le temps et en fonction de la volonté des autres pays de la CEDEAO lorsqu'ils voudront rejoindre l'éco.

Enfin, la France garde un rôle de garant en cas de crise. Si jamais les pays de la zone éco n’ont plus de quoi payer leurs importations, la France le fera. Reste que si l'on en arrive là, Paris se réserve le droit de revenir dans une instance de décision, en l’occurrence le conseil de politique monétaire.

En définitive, Paris passe d’un rôle de cogestionnaire à un rôle de garant. Mais ce faisant, la France s’est assurée de conserver une relation économique particulière avec les pays de la zone UEMOA. Paris affirme que cette évolution est rendue nécessaire par le projet de monnaie commune de la Cédéao.

Salif SAKHANOKHO

Mardi 31 Décembre 2019 - 20:05



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter