Connectez-vous S'inscrire
PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)


PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)



Elle casse l’avant-bras gauche de sa colocataire pour une banale dispute

​Encore une querelle entre Co locatrice qui s’est terminée en bagarre avec la victime qui s’en est sortie , l’avant-bras cassé.



Elle casse l’avant-bras gauche de sa colocataire pour une banale dispute
Tout est partie de l’accessibilité des toilettes comme c’est souvent le cas dans ce genre d’appartement où les colocataires partagent les mêmes commodités . Alors que la dame Odylle Coly était à l’intérieur et que la fille de sa Co locatrice patientait pour y accéder, la demoiselle l’aurait bousculée à sa sortie des toilettes. S’en suivirent des échanges de mots aigres doux.

Appelée par sa mère qui voulait éviter de sempiternelles querelles, la mise en cause n’a pas pourtant cessé les hostilités, insultant la victime avant de lui verser le seau d’eau qu’elle tenait. Pour riposter, la victime la frappe avec un balai avant que la mise en cause ne rentre dans sa chambre pour en ressortir avec un objet pour s’attaquer à sa Co locatrice en la blessant à l’avant-bras de la main gauche. Affaiblie par ce coup, la victime fait appel à ses parents qui la conduisent à l’hôpital où le médecin, après consultation, lui a délivré un certificat médical attestant une incapacité temporaire de travail de 15 jours.

Bien entendu, pour se défendre, la mise en cause sert une autre histoire. En effet, fait - elle savoir aux enquêteurs, c’est pour se défendre du coup du balai qu’elle a reçu, qu’elle lui a balancé le seau tout en niant l’avoir blessé avec un autre objet. Malgré son système de défense, la dame Odyle Coly a été déférée au parquet, selon Le Témoin.

AYOBA FAYE

Jeudi 3 Décembre 2020 - 11:46


div id="taboola-below-article-thumbnails">

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter