Connectez-vous S'inscrire
PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)


PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)



Emeutes sur l'affaire Sonko-Adji Sarr: le M2D publiera son propre mémorandum dans les prochains jours



Emeutes sur l'affaire Sonko-Adji Sarr: le M2D publiera son propre mémorandum dans les prochains jours
Une commission libre et indépendante sera mise en place pour enquêter sur les récentes manifestations qui ont éclaté suite à l’affaire Ousmane-Adji Sarr, en mars dernier. L’annonce a été faite par le ministre des Forces armées, Sidiki Kaba, hier, jeudi, lors du « Gouvernement face à la presse ». Le Mouvement pour la défense de la démocratie (M2D) qui a réagi suite à la sortie du ministre, dit prendre acte mais précise qu’il « reste vigilent ». Dr Cheikh Tidiane Dièye, membre dudit mouvement, a aussi annoncé un mémorandum comme l’a fait le gouvernement sur cette question.

« Nous resterons vigilent aux conditions de mise en place de cette commission, conditions de fond comme de forme. Puisse que nous savons également les termes de référence qui leur seront assignés, puisque nous savons que dans un pays comme le Sénégal, nous avons déjà eu beaucoup d’expériences là-dessus. Souvent la mise en place d’une commission plutôt que de contribuer à l’éclatement de la vérité au contraire contribue à ensevelir l’essentiel pour donner des petites choses non essentielles au public », a répliqué Dr Cheikh Tidiane Dièye sur la Rfm.

Il a jouté : « Nous restons dubitatif sur la sincérité du gouvernement ». Soulignant que le gouvernement vient de publier un mémorandum « truffé de contre-contrevérités ». Et, « c’est ce même gouvernement qui dit vouloir mettre sur pied une commission pour la vérité a déjà jugé, condamné », a-t-il pesté. 

Pour étayer ses propos M. Dièye d’expliquer que : « Le mémorandum met tout sur le dos de l’opposant Ousmane Sonko et montre qu’il ne veut pas l’éclatement de la vérité. Bien au contraire. On voit, d’ailleurs, qu’il y a derrière une volonté de servir une position à la communauté internationale et donc c’est ça qui propose problème ».
 
Il a annoncé, par la même occasion, que le M2D publiera aussi dans les prochains jours, un mémorandum sous les mêmes formes « qui donnera aussi son interprétation sur ce qui s’est passé au Sénégal y compris toute l’origine de ce complot sordide, fomenté avec la complicité d’acteurs au plus haut sommet de l’Etat, avec la complicité d’un appareil politique pour non seulement salir l’opposition, mais également mettre un terme au processus démocratique tel qu’il est connu ».  

Aminata Diouf

Vendredi 9 Avril 2021 - 11:57


div id="taboola-below-article-thumbnails">

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter