Connectez-vous S'inscrire
PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)


PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)



Faux, usage de faux et abus de confiance : le maire de Patte d’Oie, Banda Diop trainé en justice



Faux, usage de faux et abus de confiance : le maire de Patte d’Oie, Banda Diop trainé en justice
Le maire de la Patte d’Oie, Banda Diop fait l’objet d’une plainte pour « faux, usage de faux, abus de confiance et escroquerie ». C’est une conseillère municipale de la commission sociale de la mairie qui l’a traduit en justice, l’accusant d’avoir « imité sa signature pour pomper des fonds à hauteur de 28 millions FCFA » des caisses de la municipalité, selon L’As.

La plaignante a expliqué que c’est le rapporteur qui doit signer tout document de la commission sociale. Mais, pour sortir des fonds, le maire a mis son nom en lieu et place  du rapporteur habilité. Puis, il a imité sa signature afin de retirer 28 millions FCFA de la perception municipale.

Le journal rappelle que cette affaire de présumé détournement de fonds date de 2019. Il s’agissait d’une aide débloquée dans le but d’appuyer la population durant la fête de Tabaski. C’est ainsi que la mairie a voté un budget de 24 millions FCFA pour distribuer aux mandataires. Mais, par la suite, le maire a convoqué une autre session pour autorisation de 28 millions FCFA supplémentaires.

Sauf que lors de cette session, la fête de Tabaski était dépassée de deux mois. Ce qui avait éveillée des soupçons de détournement de fonds de la part de certains conseillers municipaux. Par conséquent, la demande d’autorisation supplémentaire a été rejetée, car le conseil municipal avait estimé que cette demande s’apparentait à une régulation après utilisation des fonds.

A noter que le rapport de la commission accompagne les autres documents annexes dans le cadre des aides ou des secours faits aux indulgents. Et ces rapports doivent être signés par la présidente et le rapporteur. En effet, c’est la commission qui discute du montant alloué. Mais, il faut préciser que ce montant ne doit pas dépasser celui inscrit dans le budget.

C’est ce rapport qui est signé par le président de la commission et le rapport et les autres documents annexes normaux qui permettent au maire de pouvoir exécuter. « Il a falsifié les signatures contenues dans le rapport de la commission puisqu’on ne lui a donné l’autorisation que sur 24 millions FCFA. Jusqu’à présent, on ne nous a pas remis le rapport de la commission sur l’autorisation des 28 millions FCFA supplémentaires. Et cela fait déjà un an que nous attendons ce rapport », a confié une source à nos confrères.

L’As qui a tenté à plusieurs reprises de joindre le maire Banda Diop pour recueillir sa version, mais ces tentatives se sont révélées vaines.

Salif SAKHANOKHO

Jeudi 6 Mai 2021 - 11:37


div id="taboola-below-article-thumbnails">

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter