Connectez-vous S'inscrire
PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)


PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)



Georges Rebelo Pinto Chikoti après sa nomination au poste de SG des ACP : «Il m’arrive de m’inquiéter de la faiblesse de notre organisation (…)»



Le nouveau secrétaire général des pays ACP qui va prendre fonction en mars 2020 n’a pas dissimulé ses émotions. Il a tenu, lors de son premier speech à remercier les différentes parties prenantes de l’organisation. «Je vous remercie tous du fond du cœur pour cette nomination. Le processus a été long mais il y a eu un dénouement heureux. Je remercie ma région», a déclaré l’ancien ministre des Affaires étrangères d’Angola. 
 
Georges Rebelo Pinto Chikoti est revenu sur les tractations qui ont conduit à sa nomination. «Nous avons effectué des déplacements dans beaucoup de capitales pour figurer sur cette liste restreinte. Je suis conscient du défi qui est de taille mais je suis convaincu de pouvoir compter sur votre soutien. Je donnerai le meilleur de moi-même pour ne jamais décevoir. Je ferai de mon mieux pour présenter les pays ACP partout où besoin en sera».
 
L’ex-ambassadeur d’Angola à Bruxelles a rappelé que «le conseil des ministres a fixé le cap de nos ambitions». Toutefois, il n’a pas manqué de partager quelques inquiétudes et d’esquisser de possibilités de solutions. « Il m’arrive de m’inquiéter de la faiblesse de notre organisation surtout en ce qui concerne les cotisations. Je vais m’efforcer pour que les cotisations soient effectives. C’est un gage de respect et de crédibilité vis à vis de nos partenaires», a-t-il lancé.


Dimanche 8 Décembre 2019 - 14:29


div id="taboola-below-article-thumbnails">

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter