Connectez-vous S'inscrire
PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)


PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)



Gestion de la Covid-19 et risque d’une 2e vague: Birame Souleye Diop de Pastef interroge Diouf Sarr et accable Mansour Faye



Gestion de la Covid-19 et risque d’une 2e vague: Birame Souleye Diop de Pastef interroge Diouf Sarr et accable Mansour Faye
La probabilité d’une nouvelle vague de la Covid-19 au Sénégal fait débat. L’administrateur général du parti Pastef/Les patriotes, Birame Souleye Diop est d’avis que si c’est nécessaire de renouveler les mesures prises lorsque la maladie est apparue en mars dernier dans le pays, à savoir la fermeture des frontières, l’aide apportée à la population ect., il faut le faire. Toutefois, l’invité de l’émission Jury du dimanche (JDD) de I-radio, demande à l’Etat « de ne pas nous laisser encore dans la même situation de perturbation financière où on en a enrichi des amis ».

D’emblée, M. Diop a rappelé que le ministre de la Santé, Abdoulaye Diouf Sarr avait écarté ce risque d’une nouvelle vague il y a moins d’un mois. « On a parlé de la probabilité d’une 2ème vague, mais je rappelle qu’il y a moins d’un mois, le ministre de la Santé, Abdoulaye Diouf Sarr l’excluait totalement. Qu’est-ce qui justifie ce laps de temps-là, en moins d’un mois qu’on puisse partir d’une information alarmante ?», s'est-il interrogé.

Avant de souligner qu': « Aujourd’hui, l’Assemblée nationale, les ministres et des directeurs en parlent. On dirait que le gouvernement a un niveau d’information alarmant et qu’il nous préparait à tout ce qui doit venir ».

Qu’est-ce qu’il faudra prendre comme mesure si ça venait d’arriver ? Pour Birame Souleye Diop les mesures prises lorsque le Coronavirus est arrivé au Sénégal ont eu des conséquences notamment une récession économique. « Il y a donc à renouveler si ça devrait se faire. Et s’il y avait encore à sortir de l’argent pour appuyer les populations ou les entreprises de dire à l’Etat s’il vous plait aidez-nous à ne pas nous laisser encore dans la même situation de perturbation financière où on en a enrichi des amis », a-t-il avancé.

Mansour Faye doit aller déponde aux députés.

Pour confirmer ce qu’il dit, M. Diop a révélé détenir des preuves documentées sur toutes les opérations et, le moment opportun, il les présentera au préjudice du ministre Mansour Faye. 

« On a suivi tout ce qui s’est passé. On a un registre de preuves, on attend que l’Assemblée nationale soit sérieuse. On a suffisamment de preuves pour ce qui s’est passé et documentées », a-t-il révélé.

Donnant l’exemple de la gestion des 69 milliards francs CFA destinés à l’achat et à l’acheminement de vivres pour soutenir les populations impactées par la crise sanitaire liée au Coronavirus, l’administrateur de Pastef /les Patriotes est convaincu que, le ministre Mansour Faye doit aller répondre à l’Assemblée nationale pour sa mauvaise gestion.

« On a vu comment le marché du riz a été offert. On attend que l’Assemblée nationale fasse son travail, ce n'est pas à nous de le faire. Les députés ont dit qu’ils vont faire l’audit de tout cela. Force-Covid avait appelé Mansour Faye, il n’a pas voulu répondre disant qu’il était ministre. Il n’a qu’à aller répondre aux députés. Après un débat contradictoire sera imposé », a conclu M. Diop.

Aminata Diouf

Dimanche 6 Décembre 2020 - 13:54


div id="taboola-below-article-thumbnails">

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter