Connectez-vous S'inscrire
PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)


PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)



IFE-UCAD: le Directeur des études accusés d’agressions sur des enseignants pour le compte du Recteur



IFE-UCAD: le Directeur des études accusés d’agressions sur des enseignants pour le compte du Recteur
Une violence inouïe exercée par un Directeur des études sur des enseignants de l’Université Cheikh Anta Diop. C’est ce qui, selon le Syndicat unique des enseignants du supérieur (Sudes) est arrivé, deux fois en huit jours, à l’Institut de Français pour les Etudiants étrangers (IFE).

Dans un communiqué parvenu à PressAfrik, ledit syndicat rapporte sa version des faits: « Première scène, lundi 31 mai 2021 : L’assistant Birame Sène, directeur des études fraîchement préfabriqué car nommé par le Recteur sans aucune base légale, fait irruption dans la salle de cours du professeur Sidy Fakha Diop, l’invective copieusement et menace de le corriger devant les étudiants et d’autres collègues présents. Le tort du très respecté doyen Diop est d’avoir refusé la forfaiture consistant à vouloir imposer à l’IFE une gouvernance aux antipodes de la tradition universitaire et des textes qui régissent l’institution »

Le Sudes poursuit: « Cette agression contre l’éminent Pr Sidy Fakha Diop dans sa classe a eu lieu sous les yeux du déviant par lequel le mal qui gangrène l’IFE est arrivé. Il s’agit de l’activiste éhonté et cynique, Abdoulaye Diouf, propulsé directeur de l’IFE dans des conditions qui bafouent les textes, l’élégance et le sérieux. L’œil amusé et le sourire goguenard, le pion du Recteur a observé la scène qui a duré un quart d’heure sans piper mot, ayant trouvé en Birame Sène un exécutant de la sale besogne ».

Ensuite, ajoute les syndicalistes: « Deuxième scène, mardi 8 juin 2021 : Le même Birame Sène, s’en prend encore plus violemment à notre collègue Thierno Ly, lequel avait pour seul tort de poser des affiches syndicales informant d’un débrayage décidé par l’USB SUDES/ESR/IFE en solidarité avec le camarade Sidy Diop agressé. L’énergumène fonce tête baissée sur le camarade Ly qui, fort heureusement, parvient à le maîtriser et à l’immobiliser sans dommage. N’eût été la retenue, le sang-froid et la grandeur d’esprit de Thierno Ly, il serait à coup sûr en incapacité de travail »

Le recteur Amadou Aly Mbaye au banc des accusés 

Le Sudes n’y va pas par quatre chemins. Le syndicat affirme que « ces agressions physiques et morales contre l’IFE sont orchestrées par le Recteur de l’Université Cheikh Anta Diop Ahmadou Aly Mbaye. En effet, le Recteur veut utiliser l’IFE comme un laboratoire d’expérience de son projet de gouvernance dictatorial et bancal de l’UCAD ».

En clair, ajoute le Sudes, « le recteur a nommé le directeur de son choix sans aucune base légale et persisté dans l’arrogance en désignant un directeur des études dans les mêmes conditions, malgré les cris d’orfraie d’une partie du personnel enseignant et de recherche (P.E.R.) de l’IFE. Il est le principal responsable de toute cette folie ».

En conclusion, le Sudes interpelle « la communauté universitaire et l’ensemble des partenaires de l’IFE et les invitons tous à se mobiliser sous peine de voir la mal gouvernance du Recteur Ahmadou Aly Mbaye plonger l’UCAD dans une situation encore plus regrettable ».

AYOBA FAYE

Mardi 15 Juin 2021 - 19:49


div id="taboola-below-article-thumbnails">

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter