Connectez-vous S'inscrire
PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)


PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)



Idrissa Seck devient "le Nouvel espoir" des habitants, "déçus" par Macky Sall (REPORTAGE A SOKONE)

A Sokone, une commune située à l'ouest du Sénégal, le candidat de la coalition "Idy 2019", Idrissa Seck est vu comme le nouvel espoir des habitants dont certains interrogés par l'envoyé spécial de Pressafrik, se sentent déçus par la candidat sortant Macky Sall, qui selon eux n'a pas respecté certains engagements depuis son élection en 2012.



Idrissa Seck devient "le Nouvel espoir" des habitants, "déçus" par Macky Sall (REPORTAGE A SOKONE)
Idrissa Seck, 59 ans, candidat à l'élection présidentielle sénégalaise du 24 février 2019, poursuit sa campagne dans l'intérieur du pays. Arrivé à Sokone, fief du ministre de la Culture, Abdou Latif Coulibaly, ce mercredi, il est vu comme le nouvel espoir par des populations déçues par Macky Sall.

" Quand Macky Sall a été élu en 2012, des jeunes y compris moi même, avons quitté ici pour aller à Dakar célébrer la victoire ensemble. Il nous a promis de l'emploi afin que les jeunes cessent de prendre des pirogues pour aller en Espagne, mais le phénomène continue jusqu'à présent. Il nous a déçus", confie Maurice Gueye, qui met tout son espoir sur Idrissa Seck, "un vrai travailleur".

Dans sa tenue traditionnelle, écharpe au tour du coup, Maurice, 37 ans, s'attaque au Train express régional (TER), qui doit assurer le transport entre Dakar et Diamniadio  et qui a coûté à près de 700 milliards FCFA à l'État.


"Nous ferons quoi avec le TER. Est-ce que je vais quitter ici Sokone pour aller prendre de TER. Nous avons besoin d'emploi. Notre usine qui crée plus de 1.000 emplois a été vendu", déplore le jeune, tout transpirant.

Lors du passage du cortège vers le grand marché de Sokone, une femme assise devant sa table déclare. "Passer, passer, vous pouvez même marcher sur les légumes ça ne fait rien. Nous sommes avec Idy jusqu'à la mort". Ses propos font éclater de rire les passants qui l'ont pu l'entendre.

A Sokone, des jeunes affirment avoir quitté la France uniquement pour battre campagne afin que leur candidat soit élu le 24 février 2019. Il s'agit de Pape Aliou Gueye et compagnie. "Idy nous a donné une bourse pour aller étudier en France. Nous sommes venus uniquement pour battre campagne pour lui", à en croire le jeune de 30 ans, vêtu d'un tee-shirt oranger au couleur du Parti, Rewmi.

Le message lancé par Idrissa Seck a été bien perçu par certains habitants.
Le candidat, accueilli par le maire de la commune Petit Gueye, a rallié l'endroit où doit se tenir le meeting, en saluant les populations qui suivent la caravane. 

De là, M. Seck a dévoilé son programme "une commune un milliard" pour lutter contre la pauvreté et  assurer l'emploi aux jeunes, une promesse bien perçue par Seni Diallo. 

"Nous sommes venus pour soutenir Idy. C'est un travailleur. C'est pourquoi Petit Gueye a décidé de le soutenir. "Son programme une commune un milliard, nous l'avons entendu et nous sommes convaincus qu'ils peuvent le faire", déclare la dame, fatiguée du régime en place.

Idrissa Seck qui se présente pour la troisième fois à l'élection présidentielle au Sénégal est "plus que jamais galvanisé" par les soutiens des gros recalés au parrainage. Un second entre lui et le candidat sortant Macky Sall serait inévitable, selon des observateurs.

Salif SAKHANOKHO

Mercredi 6 Février 2019 - 21:19



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter