Connectez-vous S'inscrire
PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)


PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)



Inondations au Sénégal : un expert en communication révèle les failles de la déclaration du président Macky Sall



Inondations au Sénégal : un expert en communication révèle les failles de la déclaration du président Macky Sall
Le président sénégalais, Macky Sall s'est adressé à la Nation mardi soir, à l'issue d'une réunion d'urgence qu'il a convoqué au Palais pour trouver une solution aux inondations et les dégâts qu'elles ont causé samedi et dimanche. Dans cette déclaration considérée comme une communication de crise, le chef de l'État a annoncé une enveloppe de 10 milliards FCFA avec 3 milliards pour venir en aide aux sinistrés. Selon l'expert en communication et l'analyste politique, Bacary Domingo Mané, le président Sall a respecté plus ou moins les différentes étapes d'une bonne communication, mais celle-ci à quand même des faiblesses.


"Je pense que le président de la République a déroulé une communication de crise en respectant plus ou moins les différentes étapes. Lorsqu'il a pris la parole, il a parlé des victimes des inondations, en montrant la compassion envers elles. En plus, il a parlé des efforts que le gouvernement a dû faire depuis 2012, quand il dit des zones comme Grand Yoff et Philippe Maguilène Senghor. Grâce aux mesures d'assainissement qui ont été prises par le gouvernement, les eaux ont été vite évacuées de ces zones", a expliqué M. Mané à PressAfrik.

En plus de cela, a-t-il poursuivi, le chef de l'État a annoncé 10 milliards FCFA dont 3 milliards pour aider les sinistrés. Mais, pour lui, cette communication du président Sall a quelques faiblesses, car on parle de 750 milliards FCFA qui ont été débloqués depuis 2012 jusqu'à nos jours pour venir à bout des problèmes d'inondations.

"J'aurais été à la place du président, j'allais au moins, pour rassurer les populations qui continuent à croire que les autorités n'ont pas fait ce qu'il fallait, annoncer un audit. Auditer le processus qui a amené le déblocage de l'argent, jusqu'à savoir pourquoi on n'a pas atteint un certain nombre de résultats", a estimé l'expert en communication.

Contrairement, a-t-il déploré, Macky Sall s'est mis à dédouaner les membres du gouvernement en disant que ce sont des gens qui ont fait des efforts, en parlant des sapeurs et de l'ONAS. "A aucun moment, il n'a accepté le fait qu'il y a défaillances quelques part dans les missions assignées aux ministères chargés de ce dossier", a-t-il souligné.

Bacary Domingo Mané pense que cela aurait pu amener les victimes à s'éloigner des autorités sur cette question même s'il a demandé aux responsables des élus locaux de jouer la carte de la solidarité en s'approchant des populations sinistrées. En tant que Capitaine, on attendait des mesures fortes. Mais pour lui, au delà des 10 milliards FCFA annoncés, "il fallait rassurer les populations en leur disant qu'un audit sera diligenté et s'il y a des coupables, ils seront sanctionnés".

Malheureusement, dans la communication du président Macky Sall, il a "enveloppé tout cela, défendre le bilan de son gouvernement et ensuite expliquer ce phénomène par le changement climatique". Et cela, pour Mané, c'est dédouané la responsabilité de son gouvernement.

Salif SAKHANOKHO

Mercredi 9 Septembre 2020 - 18:15


div id="taboola-below-article-thumbnails">

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter