Connectez-vous S'inscrire
PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)


PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)



Installation du Conseil économique, social et environnemental : blocage dans la répartition des postes

C’est la confusion totale au Conseil économique, social et environnemental où la répartition des postes devant revenir aux centrales syndicales installe le désaccord entre le ministre du Travail, Mansour Sy et une partie des leaders syndicaux. A l’origine du déchirement, le rejet lors des dernières élections de représentativité par le quatuor gagnant, du schéma proposé par le ministre Mansour Sy pour la répartition des six postes devant échoir aux centrales syndicales au sein de l’institution dirigée par Aminata Tall.



Installation du Conseil économique, social et environnemental : blocage dans la répartition des postes
Des leaders syndicaux, d’après des sources qui se sont confiées à « L’As », contestent la volonté de Mansour Sy de céder un siège à la Fédération Générale des Travailleurs du Sénégal (FGTS) qui ne fait pas partie du top 4 des centrales syndicales les plus représentatives.
 
Toutefois, le ministre du Travail, soufflent les mêmes sources, avait proposé de répartir les six postes ainsi : la Confédération Nationale des Travailleurs du Sénégal (CNTS) de Mody Guiro va hériter de deux postes, l’Union Nationale des Syndicats Autonomes du Sénégal (UNSAS) de Mademba Sock d’un siège idem pour la Confédération des Syndicats Autonomes (CSA) de Mamadou Diouf et la Confédération Nationale des Travailleurs du Sénégal-Force du Changement (CNTS/FC) Cheikh Diop. Le sixième poste devait revenir à la Fédération Générale des Travailleurs du Sénégal (FGTS) de Sidya Ndiaye.
 
 
 


Lundi 18 Mars 2013 - 13:27


div id="taboola-below-article-thumbnails">

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter