Connectez-vous S'inscrire
PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)


PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)



Irak: armes, eau, nourriture, les Occidentaux dépêchent de l’aide

Combien sont-ils, chrétiens, Yézidis ou autres minorités irakiennes, à avoir fui les combats et l’avancée des jihadistes de l’Etat islamique dans le nord de l’Irak. Il est encore impossible d’évaluer le nombre de ces réfugiés, des milliers sont encore cachés dans les montagnes de Sinjar, d’autres ont rejoint de la famille ou des camps dans la province d’Erbil, la grande ville du Kurdistan irakien. Face à cette crise humanitaire, les Occidentaux commencent à réagir. De la nourriture, de l’eau sont parachutées depuis quelques jours et aujourd’hui, on attend une nouvelle aide française.



Une femme passe près d'un cratère causé par une attaque à la voiture piégée, à Bagdad, ce mercredi 13 août 2014. Deux attaques à la voiture piégée ont tué 12 personnes dans la capitale irakienne. Les jihadistes espèrent gagner aussi cette ville.
Une femme passe près d'un cratère causé par une attaque à la voiture piégée, à Bagdad, ce mercredi 13 août 2014. Deux attaques à la voiture piégée ont tué 12 personnes dans la capitale irakienne. Les jihadistes espèrent gagner aussi cette ville.

Un nouveau convoi d’aide humanitaire français, le second en une semaine, est attendu ce 13 août à Erbil. La France avait déjà livré 18 tonnes d’eau et de vivres la semaine dernière à destination des déplacés. Ils sont des dizaines de milliers ici à Erbil, en majorité des chrétiens qui ont fui Karakosh et qui s’entassent dans les églises ou dans les écoles.

L’aide humanitaire aux populations yézidies, toujours coincées dans les montagnes de Sinjar au nord-ouest du Kurdistan, se poursuit également par les airs. Cela a pris un tour tragique hier : un hélicoptère en provenance de Bagdad qui transportait des déplacés yézidis et de l’aide humanitaire s’est écrasé dans la montagne peu après son décollage, faisant un mort le pilote, et trois blessés, la députée yézidie Vian Dakhil, une journaliste du New York Times et un photographe.

Hier, l’Union européenne a décidé de débloquer une aide de cinq millions d’euros, mais certains membres de l’UE veulent faire plus. La France et l’Italie notamment qui plaident en faveur d’une réponse militaire et en particulier, des livraisons européennes d’armes aux combattants kurdes. Pour l’heure, les Vingt-huit ne sont pas d’accord et ces livraisons se font au cas par cas. Les Américains ont déjà fourni du matériel aux peshmergas comme en témoigne un général.

Source : Rfi.fr
 



Mercredi 13 Août 2014 - 11:03