Connectez-vous S'inscrire
PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)


PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)



Israël: Netanyahu entendu par les policiers dans une nouvelle affaire Israël: Netanyahu entendu par les policiers dans une nouvelle affaire

Deux semaines après avoir conclu deux enquêtes visant le chef du gouvernement, et recommandé la mise en examen de Benyamin Netanyahu, la police israélienne a à nouveau frappé à la porte, ce vendredi, de la résidence du Premier ministre. Benyamin Netanyahu et sa femme ont été interrogés pendant plusieurs heures dans le cadre d’une nouvelle enquête sur des soupçons de corruption : l’affaire concerne un possible arrangement avec le patron du géant israélien des télécommunications. Et cette affaire pourrait se révéler plus embarrassante encore que les deux dans lesquelles Benyamin Netanyahu est déjà mis en cause.



Israël: Netanyahu entendu par les policiers dans une nouvelle affaire Israël: Netanyahu entendu par les policiers dans une nouvelle affaire
Les soupçons de la police portent sur une possible entente entre Benyamin Netanyahu et Shaul Elovitch, le patron de Bezeq, le géant israélien des Télécommunications également propriétaire de Walla, un influent site d’informations.

En échange d’une couverture favorable du Premier ministre et de sa femme sur ce média en ligne, l’opérateur téléphonique aurait bénéficié d’arbitrages en sa faveur de la part du régulateur du secteur, à l’époque où Benyamin Netanyahu détenait également le portefeuille de la Communication.

Elovitch maintenu deux semaines en détention

Selon la presse, pour étayer leurs soupçons, les enquêteurs ont mis la main sur des enregistrements d’une conversation entre Shaul Elovitch et le rédacteur en chef de Walla. Ils auraient également retrouvé des échanges électroniques entre les protagonistes de l’affaire. Et l’ancien directeur général du ministère de la Communication est devenu témoin à charge.

Les éléments dont les enquêteurs disposent sont suffisamment lourds pour que Shaul Elovitch ait été arrêté et maintenu en détention provisoire depuis près de deux semaines. Le procureur général a également autorisé que le Premier ministre et sa femme, également soupçonnée d’avoir interféré auprès du patron de Bezeq, soient interrogés simultanément dans deux pièces différentes afin qu’ils ne puissent pas coordonner leurs versions des faits : une méthode qu’il n’avait pas acceptée dans les deux premières enquêtes.

rfi.fr

Vendredi 2 Mars 2018 - 21:23



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter