PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)




L’AFP sur la vente de migrants en Libye: « Arrêtons donc l’hypocrisie et sauvons notre humanité »



L’AFP sur la vente de migrants en Libye: « Arrêtons donc l’hypocrisie et sauvons notre humanité »
« Le monde hébété a pris connaissance de faits gravissimes liés au nouvel esclavage dont des ressortissants de pays d’Afrique sub-sahariens font l’objet, en Lybie. Inutile d’ergoter sur les causes de cet avilissement sans nom de l’être humain, agressé dans sa dignité, avec des traitements dégradants, qui enlèvent leur part d’humanité aux bourreaux, également », s’indigne l’Alliance des Forces de Progrès (AFP).

Pour Moustapha Niass et Cie, « le dossier brûlant de l’emploi des jeunes ? L’affaissement de l’Etat libyen après la disparition tragique du Colonel Kadhafi ? La porosité des frontières ? Les mesures drastiques prises par l’Occident pour arrêter le flux migratoire ? Au-delà de cette litanie dérisoire, se profile une réalité qui interpelle nos consciences : des visages de milliers de jeunes désespérés qui bravent la mer c’est-à-dire la mort pour tomber entre les mains des nouveaux sadiques, qu’ils s’appellent passeurs, « propriétaires », bref, des criminels mus par l’appât du gain et qui n’hésitent pas à ravaler des créatures de Dieu en les chosifiant ».

« Cet embryon de répétition de l’histoire est tellement inacceptable que les rencontres qu’il inspire doivent être immédiatement opératoires, pour que des mesures concrètes et appropriées soient prises pour tuer le mal dans l’œuf et châtier tous les responsables, visibles et invisibles. Aujourd’hui comme hier, quand des intérêts stratégiques d’Etats ou de groupes sont menacés, les responsables de cette situation paient toujours leur « hardiesse » au prix fort », martèlent les progressistes, appelant à « arrêter donc  l’hypocrisie et sauver notre humanité en libérant immédiatement, et par tous les moyens nécessaires, tous ces jeunes à qui on donne le coup de grâce, en leur volant jusqu’à leur part d’homme ». 


Jeudi 23 Novembre 2017 - 16:49



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter