Connectez-vous S'inscrire
PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)


PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)



L’AIBD sera opérationnel en 2014, selon son directeur

L’Aéroport international Blaise Diagne de Diass (AIDB) sera réceptionné en novembre 2013 et opérationnel courant 2014, a appris l'APS, vendredi de source officielle citant le Directeur général de l’AIBD, Abdoul Mamadou Wane.



L’AIBD sera opérationnel en 2014, selon son directeur
M. Wane a fait cette révélation, jeudi, au ministre des Infrastructures et des Transports, Mor Ngom, qui visitait le même jour le siège de l’AIBD en compagnie d’une délégation dont le Secrétaire général du ministère, Abdoulaye Mbodj.

Après avoir visité les bureaux de l’AIBD et salué l’ensemble des travailleurs, le ministre a suivi avec ‘’attention et intérêt’’ la projection axée sur l’état d’avancement des travaux de construction du nouvel aéroport du Sénégal, situé à Diass (47 km de Dakar).

Commentant l’évolution des travaux, Mor Ngom a salué le professionnalisme de l’équipe de l’AIBD et l’a exhortée à déployer davantage d’efforts dans la réalisation de cette ‘’importante infrastructure sur laquelle va reposer, selon lui, des pans de l’économie nationale’’.

Il a également insisté sur l’importance et la nécessité de doter le nouvel aéroport de pipelines pour le ravitaillement des avions. Pour lui, il est inacceptable de ravitailler les avions par camions citernes avec tous les risques d’accident que cela fait courir au pays.

Bâti sur 4.500 hectares, contre 800 ha pour l’Aéroport international Léopold Sédar Senghor de Dakar, l’Aéroport international Blaise Diagne a généré 1.200 emplois dont 335 expatriés.

L’aéroport est doté de plusieurs ouvrages. Il s’agit notamment des aérogares passagers, fret et des pèlerins, de la tour de contrôle, du pavillon présidentiel, de la station de sécurité, de l’atelier de maintenance, de la centrale d’énergie, de la piste d’envol et d’atterrissage, des voies de circulation et d’accès et des parkings d’avions.

En septembre 2011, l'ancien ministre d'Etat Karim Wade, en charge alors de la Coopération internationale, des Transports aériens, des Infrastructures et de l’Energie, annonçait la réception des travaux de l'AIBD en début 2012 et qu'il serait opérationnel dans le second semestre de la même année.

‘’Il y a tout une période de tests, de réglages, de vérifications des équipements qui fait que l’AIDB sera opérationnel au second semestre de l’année 2012’’, expliquait M. Wade, lors du point de presse.

Il s'exprimait à l’issue de la signature d’une convention de financement d’un montant de 265 milliards de francs CFA avec un pool bancaire. Ce financement a permis de boucler le budget des travaux de construction de l’AIDB estimé à 566 millions d’euros (371,272 milliards F CFA).
 

APS
 


Vendredi 10 Août 2012 - 13:39


div id="taboola-below-article-thumbnails">

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter