Connectez-vous S'inscrire
PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)


PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)



L’ATE annonce un sit-in devant la direction générale de la Senelec

Lors de la cérémonie de remise des cahiers de doléance le 1er mai dernier, le Président Macky Sall s’est prononcé sur la régulation des prestataires de la Senelec. Convaincue que le chef de l’Etat a été induit en erreur par le Directeur général de la Senelec, l’Amicale des travailleurs de l’Electricité (ATE) sort de sa réserve pour éclairer la lanterne des Sénégalais. A en croire le coordinateur national de l’ATE, Timothée Coly, il ne s’agit pas d’une demande de régularisation de 8000 prestataires, mais plutôt de 499 prestataires dans tout le territoire national. Envisageant de passer à la vitesse supérieure, Timothée Coly et ses camarades vont tenir un sit-in devant la direction générale de la Senelec, rapporte le journal « L’AS ».



Selon le coordonnateur de l’Amicale des Travailleurs de l’Electricité National (ATE), Timothée Coly, le Directeur général de la Senelec, Pape Demba Bitèye, cherche à manipuler le président de la République en lui donnant de faux chiffres. A l’en croire, le Dg de la Senelec cherche à tromper le Chef de l’Etat sur le nombre de prestataires à régulariser. « il n’y a jamais eu 8000 prestataires. En réalité, nous sommes au nombre de 499 prestataires dans tout le territoire national. Et le moins ancien d’entre nous totalise 5 ans de service au minimum. C’est pourquoi nous alertons le président de la République en lui demandant de faire très attention au Dg qui veut le mettre en mal avec la jeunesse », a soutenu Timothée Coly.

Les travailleurs de l’électricité ne comptent pas rester les bras croisés. « Après la Korité, nous allons passer à la vitesse supérieure en organisant un sit-in devant les locaux de la direction générale de la Senelec pour montrer à l’opinion nationale que Pape Demba Bitèye n’est pas l’homme qu’il faut pour la Senelec », a dit le coordonnateur.

S’agissant de la proposition de la proposition qui leur a été faite par le Chef de l’Etat de se lier en partenariat avec les Gie du secteur, les membres de l’ATE révèlent que tous ces Gie appartiennent à des retraités recrutés par le DG. « Ils reviennent par la suite à la Senelec pour y créer des G.I.E et venir encore exploiter les jeunes », pestent-ils.

Et de prévenir : « Donc si le Président octroie des financements à ces Gie, c’est comme s’il finançait des agents de retraités. En tant que jeunes, nous ne pouvons pas accepter qu’on nous prenne comme des objets ».

Moussa Ndongo

Vendredi 7 Mai 2021 - 11:40


div id="taboola-below-article-thumbnails">

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter