Connectez-vous S'inscrire
PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)


PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)



L'armée burkinabè affirme avoir tué 32 terroristes armés

Selon l'armée burkinabè, vingt-quatre personnes ont été tuées au cours de plusieurs heures de combats dans la forêt de Yorsala, dans le nord du pays, au cours desquels un soldat a également trouvé la mort.



L'armée burkinabè affirme avoir tué 32 terroristes armés
Cette annonce survient une dizaine de jours après l'attaque d'un convoi de la société minière canadienne SEMAFO, attribuée à des hommes armés qui a fait au moins 38 morts.

Vendredi, une patrouille militaire a été attaquée par des hommes armés, près de Yorsala (province de Loroum).

"La vigoureuse réaction de l'unité, suivie d'un vaste ratissage de la forêt de Yorsala, a occasionné d'intenses combats qui ont duré plusieurs heures", affirme l'état-major burkinabè dans un communiqué diffusé dimanche.

Au cours de ces affrontements, 24 terroristes ont été neutralisés et divers matériels ont été récupérés précise le communiqué.

Des femmes aux mains des hommes armés ont été libérées et un soldat burkinabè a été tué lors des affrontements, a souligné l'armée.

L'armée burkinabé affirme avoir tué trente-deux terroristes armés lors d'opérations dans le nord du pays.

Vingt-quatre personnes ont été tuées au cours de plusieurs heures de combats dans la forêt de Yorsala, au cours desquels un soldat est également mort.

L'armée dit avoir libéré de nombreuses femmes qui étaient détenues par les groupes armés comme esclaves sexuelles.

Ces derniers temps le Burkina fait face à de récurrentes attaques de bandes armées qui ont fait plusieurs dizaines de morts et des milliers de déplacés. Des centaines d'écoles ont été fermées en plusieurs endroits du pays en raison de l'insécurité.

bbcAfrique

Lundi 18 Novembre 2019 - 09:51



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter