Connectez-vous S'inscrire
PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)


PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)



L'ombre du crime organisé plane sur le combat entre Tyson Fury et Anthony Joshua

Le premier ministre irlandais lui-même s'est inquiété de voir le nom d'une figure du crime organisé associé au combat très attendu entre les deux stars des lourds.



Une figure du crime organisé a-t-elle participé à l'organisation des combats si attendus entre Tyson Fury et Anthony Joshua ? C'est rien moins que le Premier ministre irlandais, Leo Varadkar, qui a tiré jeudi le signal d'alarme sur la possible implication de Daniel Kinahan, considéré comme le leader d'un puissant gang impliqué notamment dans le trafic de drogue.

Mercredi, le promoteur de Joshua, Eddie Hearn, a indiqué pouvoir organiser deux combats entre les deux hommes, dont le premier à l'été 2021, disant devoir encore lever certains obstacles. Anthony Joshua, 30 ans, est détenteur des ceintures WBA, IBF et WBO. Tyson Fury, 31 ans, possède la ceinture WBC. Dans une vidéo postée sur les réseaux sociaux, Fury a remercié l'Irlandais Daniel Kinahan pour son rôle dans les discussions arrivant à cet accord de principe.

Interpellé au Parlement sur le sujet, Leo Varadkar s'est dit « assez étonné de voir Tyson Fury lâcher le nom de cette personne dans cette vidéo [...] comme si ce n'était pas quelqu'un au passé connu dans ce pays et ailleurs ». Il a précisé que la diplomatie irlandaise avait contacté à ce sujet les autorités des Émirats arabes unis, Kinahan vivant à Dubaï selon certaines informations.

Avant l'éventuel choc entre les deux poids lourds britanniques, Joshua doit défendre ses ceintures contre le Bulgare Kubrat Pulev, un affrontement prévu en juin-juillet mais qui ne se déroulera pas avant octobre en raison de la pandémie de Covid-19. Pour l'heure, Joshua est quoi qu'il en soit contraint au repos, à la suite d'une blessure au genou contractée à l'entraînement.

Quant à Fury, il doit normalement accorder une revanche à l'Américain Deontay Wilder, à qui il avait sèchement arraché la ceinture WBC en février dernier.

L’Equipe

AYOBA FAYE

Vendredi 12 Juin 2020 - 16:16