Connectez-vous S'inscrire
PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)


PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)



La dépigmentation par le glutathion: 15 jours de gloire pour une éternité de malheur...

Au fur et à mesure que le temps avance, de nouvelles techniques de dépigmentation font leur apparition pour changer la vie de ceux ou celles qui s’y adonnent. Si le colonialisme a poussé nos aïeux à revendiquer leur particularité dont leur teint pour s’affirmer autrefois, ce n’est sûrement pas le cas aujourd’hui.





En effet, depuis la Côte d’Ivoire jusqu’aux extrémités de la terre, en passant par le Sénégal, les Etats-Unis et les pays européens, un produit est le plus demandé dans cette génération : Le glutathion. Initialement utilisé en médecine pour traiter certaines maladies qui détruisent les neurones, telle que celle de Parkinson, le glutathion est aujourd’hui détourné aux fins et effets de modes consistant pour les jeunes filles, jeunes garçons, femmes et hommes à se blanchir la peau.
 
«Elles ne l’avoueront jamais face au micro, mais toutes les grandes célébrités utilisent les injections de glutathion», nous a révélé un ex patron du showbiz, qui a décidé aujourd’hui de sensibiliser sur les risques sanitaires qu’encourent les usagers de ce produit. Le teint est éclairci, un éclat recouvre la peau, les voilà transformés en star et tout le monde les envie mais ce n’est que pour un temps. En effet, plus tard, la peau s’enlève comme si on épluchait une pomme de terre, font remarquer des spécialistes qui mettent en garde.
 
«Au Sénégal, la chronique pointe du doigt les stars de la musique et de la mode, naguère noires comme le jais, devenues subitement caramélisées, comme les filles des îles», écrit le quotidien L’Observateur. Hadi Hakim, un éminent dermatologue a voulu témoigner: «On reçut des patients qui ont ces complications à la polyclinique et le plus souvent, c’est la peau qui s’enlève, comme si on épluchait une pomme de terre, quasiment tout le corps. Les malades n’ont plus aucune peau. C’est la maladie de Lyell. D’aucuns viennent trop tard et meurent chez eux en peu de temps.».
 
Bien qu’étant plus efficace et plus rapide pour enlever la peau noire, l’injection de glutathion passe directement par le sang et affecte le système nerveux, entraîne des troubles digestifs graves ainsi que des douleurs à l’abdomen, gaz et diarrhées excessives. Les effets peuvent s’empirer et donner place à des tremblements des spasmes nerveux, l’anxiété et au stress allant jusqu’à la dépression. «Si vous ne faites pas vite, elles vont toutes en mourir. Le produit est très dangereux, amis elles n’en savent absolument rien», menace cet ex du showbiz.
 
Selon le docteur Hadi Hakim, praticien hospitalier, l’injection du glutathion peut causer la mort au bout de 15 jours et une personne sur quatre meurt 15 jours après une piqûre. Le monde étant devenu un village planétaire, ces pratiques qui étaient autrefois seulement en occident sont rapidement arrivées jusqu’à nous, sinon nous sommes bien vite allés les chercher là où elles étaient.
 
Face à toutes ces nouvelles découvertes, l’occasion est donnée aux pratiquants d’abandonner et aux non-pratiquants de ne jamais s’y aventurer. Après tout, on ne peut pas tous avoir la peau claire…
 
 
 
Source : aregialedis.com

Aminata Diouf(stagiaire)

Mardi 1 Mars 2016 - 09:59


div id="taboola-below-article-thumbnails">

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter