Connectez-vous S'inscrire
PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)


PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)



La détermination des anciens militaires et mitulés de guerre paye.



La détermination des anciens militaires et mitulés de guerre paye.
A quelque chose malheur est bon, sommes nous tentés de dire à l’endroit des anciens militaires blessés et des mutilés de guerre. Les membres de l’Association nationale des anciens militaires et invalides du Sénégal (Anamis) voulaient marcher jusqu’au palais de la République le 19 mars 2010. Les éléments du Groupement mobile d’intervention (Gmi) ont chargé les manifestants avec des matraques et à coup de grenades lacrymogènes pour disperser les manifestants. Il y a eu plusieurs blessés dont trois veuves d’anciens soldats.

Toutefois, leur marche rudement chargée par la police leur a valu d’être entendu par le Chef de l’Etat et son Gouvernement.En effet, le Premier ministre, Souleymane Ndéné Ndiaye, a annoncé, hier, en Conseil des ministres avoir reçu une délégation de l’Association Nationale des Militaires Blessés et Invalides de guerre du Sénégal (ANAMIS), à qui il a exprimé le soutien et la sollicitude que leur témoignent le Chef de l’Etat et son Gouvernement.
Abordant leurs doléances relatives à la revalorisation de leur statut, le Premier Ministre a informé avoir donné des instructions précises au Secrétaire Général du Gouvernement pour que la commission chargée de procéder à la révision des textes de loi les régissant se réunisse sans tarder, indique le communiqué qui a sanctionné la rencontre du conseil des ministres.

Il a aussi donné des instructions au Ministre de l’Agriculture pour fournir du matériel agricole aux membres de cette association. Une subvention de la Primature leur a été allouée.
Pour rappel, le vendredi 22 Janvier 2010, les invalides de guerre avaient tenu une conférence de presse pour « dénoncer les pratiques discriminatoires du Chef de l’Etat à leur égard ». Selon Issa Guèye," Me Wade leur avait promis 100 logements. Ce qu’il n’a pas fait. Par contre il a servi les calots bleus . Ce qui leur fait mal."

Charles Thialice SENGHOR

Vendredi 2 Avril 2010 - 12:18


div id="taboola-below-article-thumbnails">

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter