Connectez-vous S'inscrire
PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)


PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)



La famille de l'Imam Ndao très remontée contre le directeur de l'administration pénitentiaire



La famille de l'Imam Ndao très remontée contre le directeur de l'administration pénitentiaire
Les déclarations de l'Imam Alioune Badara Ndao sur les tortures qu'il aurait subies dans sa cellule du Camp pénal de Liberté 6 ne pourraient souffrir d'aucune contestation, selon sa famille basée à Kaolack.

Lors d'une rencontre avec la presse locale ce mardi 5 juin, les parents de l'imam qui risque 30 ans de prison pour apologie du terrorisme, association de malfaiteurs, entre autres chefs d'inculpation, ont fustigé la sortie du directeur de l'administration pénitentiaire. 
En effet au lendemain de la déclaration de l'imam, Jean-Bertrand Bocandé avait balayé d'un revers de main ses allégations et donné sa version des faits dans un journal de la place. Ce que la famille du religieux considère comme une offense. 
"Les déclarations du directeur de la prison ne reflètent guère les conditions de détention de l'imam Ndao. Et ce que nous déplorons vraiment, c'est le fait que ce dernier ait assimilé les dires de Imam à de simples mensonges. Imam Alioune Ndao est un guide religieux qui a eu à enseigner à des centaines de disciples, alors s'il y a des gens qui lui ont donné l'ordre de faire une telle sortie, il n'a qu'à se ressaisir, car les hommes passent et les institutions demeurent", ont-ils protesté.

Ils confirment les propos de l'imam et affirment avoir fait le constat après plusieurs visites à la prison du Camp pénal

AYOBA FAYE

Mardi 5 Juin 2018 - 20:21


div id="taboola-below-article-thumbnails">

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter