Connectez-vous S'inscrire
PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)


PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)



Le Pen, Mélenchon et Macron donnent le top départ de la présidentielle à Lyon

Une ville sera au centre de toutes les attentions ce week-end en politique française : Lyon. Pas moins de trois candidats à la présidentielle vont y tenir meeting ces 4 et 5 février. Marine Le Pen y organise ses assises présidentielles, au cours desquelles elle dévoilera son programme. Pour ne pas lui laisser le champ libre, Emmanuel Macron a décidé d'y tenir également une réunion publique ce samedi. Quant à Jean-Luc Mélenchon, il en fera de même dimanche.



Marine Le Pen avait annoncé la première sa venue dans la capitale des Gaules pour organiser ses assises présidentielles. Le Front national occupera le palais des Congrès et sa salle 3000 pendant le week-end. Un rassemblement de deux jours au cours duquel la candidate dévoilera son projet.

S'il n'y a pas de grands changements sur le fond, la forme, elle, a été entièrement revue par rapport à la campagne présidentielle de 2012. Nouvelle scénographie, nouveau clip de campagne, des innovations qui seront notamment visibles dimanche après-midi, lors du discours de la présidente des frontistes.

Mélenchon au centre Eurexpo

 

Au même moment dimanche, à quelques kilomètres de là, au centre Eurexpo situé sur la commune de Chassieu, Jean-Luc Mélenchon tiendra aussi un meeting important. Le candidat de La France insoumise a décidé de venir à Lyon pour ne pas laisser le champ libre à la patronne du Front national.

Objectif selon l'un de ses soutiens, développer une autre vision du pays que Marine Le Pen, à l'heure où elle présente un projet d'extrême droite. Petite nouveauté : un hologramme du candidat (une projection réfléchie donnant l’illusion de la 3D) retransmis simultanément à Aubervilliers, en banlieue parisienne, où des milliers de militants seront rassemblés.

Macron dans l'arène de Gerland

Avant cela, Emmanuel Macron aura réuni ses soutiens ce samedi après-midi, lui aussi dans le but de donner une nouvelle impulsion à sa campagne. Et le fondateur du mouvement « En marche ! » s'est également invité dans la capitale des Gaules pour l'occasion, chez son ami Gérad Collomb, le maire de la ville.

L'ancien ministre parlera depuis le palais des sports de Gerland, où s'était arrêtée la campagne de François Hollande en 2012. C'est donc un match à distance que vont se livrer les trois candidats. Tous trois se revendiquent comme candidats anti-système et ils partagent un même but : parvenir à séduire l'électorat populaire.


Rfi.fr

Samedi 4 Février 2017 - 13:15