Connectez-vous S'inscrire
PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)


PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)



"Le Sénégal est devenu cette année, la première destination des investisseurs français", selon Christophe Bigot



L’Ambassadeur de la France au Sénégal a déclaré que le Sénégal est devenu cette année, la première destination des investisseurs français dans le cadre de la CEDEAO, devant le Nigeria et la Côte d’Ivoire. Pour Christophe Bigot, cela est une marque incontestable d’attractivité, mais aussi une preuve de confiance. Il a aussi indiqué que la France a décidé d'accorder un soutien financier considérable au Sénégal. M Bigot se prononçait en marge de la cérémonie de commémoration de la fête nationale française, ou il a donné une réception à la Résidence de France, au Cap Manuel, ce jeudi.
 
« Le Sénégal est devenu cette année, la première destination des investisseurs français dans le cadre de la CEDEAO, devant le Nigeria et la Côte d’Ivoire. Cela est une marque incontestable d’attractivité, mais aussi une preuve de confiance. La France a aussi décidé de donner son soutien au Sénégal environ un milliard et demi d’euros en faveur du plan Sénégal émergent », a rappelé l’ambassadeur de la France au Sénégal qui est au terme de sa mission.
 
Le gouvernement sénégalais a été représenté par le ministre des Affaires étrangères et des Sénégalais de l’Extérieur, Amadou BA. Il est revenu sur les bonnes relations entre les deux pays. « Cette cérémonie qui nous réunit aujourd’hui, nous offre une belle occasion de réaffirmer notre engagement, d’intensifier nos relations avec la France. En plus d’entretenir une histoire commune, la France entretient avec le Sénégal d’excellentes relations qui se traduisent par des partenariats dans tous les secteurs », dit-il.
 
Selon Amadou Ba, outre l’assistance dans le domaine sécuritaire, la France est un partenaire de premier plan en matière de coopération économique et financière. Pour lui, cette coopération se traduit par « l’accompagnement à la réalisation d’infrastructures d’envergure à travers d’investissements. La France est le premier investisseur privé dans notre pays».
 
 



Vendredi 12 Juillet 2019 - 10:34



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter