Connectez-vous S'inscrire
PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)


PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)



Le Syndicat de la santé déplore l'insécurité au niveau des postes de santé maintes fois braqués



Le Syndicat de la santé déplore l'insécurité au niveau des postes de santé maintes fois braqués
Le syndicat de la santé « And Gueusseum », saluant le renouvellement exhaustif des contrats à durée déterminée des agents du ministère, a déploré le retard du paiement de leurs salaires du mois de janvier 2020 et l'insécurité au niveau des postes de santé maintes fois braqués, dans un communiqué.

« Face à la recrudescence de la criminalité et de la délinquance sous toutes ses formes, (agressions, viols etc.), AND GUEUSSEUM convoque d’une part le vote de la loi d'orientation familiale pour remembrer la famille, la requinquer et lui redonner sa fonction naturelle de creuset d’éducation et de vertus conformément aux pertinentes recommandations des Assises nationales sur l'action sociale de 2008 ; et d’autre part, celle portant sur la médecine traditionnelle pour faire le départ entre les tradipraticiens et les charlatans (accords Gouvernement/SUTSAS) », lit-on dans la note. 

S'agissant des foyers de tensions, AND GUEUSSEUM flétrit l'attitude des Préfets et responsables des Comités de Développement Sanitaire (CDS) dans leur incompréhensible acharnement à dévoyer la gestion démocratique du Personnel et priver des agents de rencontres et points de presse dans leur lieu de travail aussi bien à Guédiawaye qu'à Pikine tout récemment. 

Dans la même veine, AND GUEUSSEUM réitère au Ministère de la Santé et de l’Action Sociale, l’impérieuse nécessité d’évaluer les CDS et de procéder à la révision de la clé de répartition des ressources financières pour un meilleur traitement du personnel communautaire.

Salif SAKHANOKHO

Vendredi 14 Février 2020 - 10:24



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter