Connectez-vous S'inscrire
PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)


PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)



Le président ukrainien propose une rencontre à Vladimir Poutine pour éviter l'affrontement

Alors que les inquiétudes sont toujours vives face à l’accumulation des militaires russes aux frontières ukrainiennes, Volodymyr Zelensky s’adresse à Vladimir Poutine et l’invite à le rencontrer pour éviter une guerre russo-ukrainienne.



À l’issue de sa visite à Paris vendredi dernier, le président ukrainien avait dit espérer une reprise rapide de la trêve, mais les négociations impliquant des conseillers politiques et des diplomates dans le cadre de discussions dites en « format Normandie » (qui rassemblent Paris, Berlin, Moscou et Kiev) se sont terminées lundi sans donner de résultat tangible.
 
Dans un discours à la nation, dont la vidéo est publiée sur le site de la présidence, Volodymyr Zelensky a assuré que son pays ne voulait pas d’une guerre, mais qu’il y était prêt. À la fin de son allocution, il est passé au russe, pour s’adresser directement à Vladimir Poutine.
 
« Le président russe a dit un jour : si une bagarre est inévitable, il faut attaquer le premier. Mais, à mon avis, chaque dirigeant doit comprendre qu'une bagarre ne peut être inévitable, quand il s'agit d'une vraie guerre et de millions de vies. Au cours de leur réunion, les conseillers politiques du format de Normandie, ont discuté de l’instauration d’un cessez-le-feu complet. Mais en dépit du fait que toutes les parties soutenaient cette idée, la Russie a refusé de soutenir une déclaration commune.
 
De plus, on y a évoqué l'idée que des officiels se rendent sur la ligne de contact afin qu’ils comprennent plus précisément la situation. Mais qu’y a-t-il à comprendre ? Je comprends tout parfaitement. Je me rends là-bas tous les mois.
 
Monsieur Poutine, je suis prêt à aller plus loin, et à vous proposer de me rencontrer dans n'importe quel endroit du Donbass ukrainien, où la guerre se poursuit. »
 
Le président ukrainien a donc appelé mardi son homologue russe à le rencontrer dans la zone de conflit avec les séparatistes pro-russes dans l'est de l'Ukraine, pour éviter « une guerre » russo-ukrainienne. La Russie a massé ces dernières semaines des dizaines de milliers de soldats à la frontière ukrainienne et en Crimée annexée, faisant craindre à Kiev et à l'Occident une opération militaire majeure.

RFI

Mercredi 21 Avril 2021 - 10:08


div id="taboola-below-article-thumbnails">

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter