Connectez-vous S'inscrire
PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)


PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)



Les sanctions des expulsés de PSG/OM sont connues



Les sanctions des expulsés de PSG/OM sont connues
La commission de discipline de la LFP se réunissait ce mercredi pour juger les événements de la fin de PSG/OM et les sanctions sont connues pour Neymar, Kurzawa et Paredes.

La commission de discipline de la LFP vient de rendre son verdict après avoir étudié les incidents survenus à la fin de PSG/OM, et elle a eu la main bien plus lourde pour les Parisiens expulsés que pour les Marseillais, en atteste le communiqué officiel récapitulant les peines prononcées. Les sanctions qui touchent les Parisiens sont ainsi les suivantes :

Neymar : 2 matches fermes + 1 avec sursis. C'était une des principales craintes côté parisien, « l'acte de brutalité » hors action de jeu pouvant entraîner jusqu'à 7 matches de suspension. La commission a sans doute dû réviser la qualification de cette claque sur Alvaro et prendre en compte le pesant contexte pour établir sa sanction. Le joyau brésilien devrait donc être de retour pour le déplacement à Reims le 27 septembre.

Leandro Paredes : 2 matches fermes + 1 avec sursis. La sanction est plutôt corsée pour cette accumulation de cartons jaunes (valant normalement pour 1 match ferme d'office), mais l'Argentin devrait donc lui aussi pouvoir revenir animer l'entrejeu parisien à l'occasion de la rencontre face au Stade de Reims (27/09).

Layvin Kurzawa : 6 matches fermes. Sans surprise, le latéral gauche parisien écope de la sanction la plus lourde après son rouge direct pour « acte de brutalité » hors action de jeu. Si la peine maximale de 7 matches n'a pas été appliquée, il ne foulera néanmoins pas les terrains avant le déplacement à Nantes, rencontre pour l'instant prévue le 1er novembre.

En revanche, Benedetto ne prend qu'un match et Amavi trois !

Le cas d'Angel di Maria, accusé d'avoir craché sur un joueur marseillais, sera quant à lui débattu lors de la prochaine réunion de la commission. Le joueur est en effet convoqué le mercredi 23 septembre. L'Argentin encourt ainsi au moins 6 matches de suspension si la commission juge les accusations marseillaises fondées.

Enfin, le sulfureux dossier Alvaro, qui aurait proféré des injures à caractère raciste envers Neymar, est placé en instruction par la commission. Gageons que l'évolution de cette affaire et les possibles sanctions seront suivies avec soin par le PSG, qui on le rappelle, a mis au travail une petite équipe pour décortiquer les images et fournir des preuves accablantes.

Culturepsg

Mercredi 16 Septembre 2020 - 22:31



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter