Connectez-vous S'inscrire
PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)


PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)



Locales : face aux violences, le CPCS appelle à des "élections apaisées" et à la "responsabilité citoyenne"



Le Consortium Panafricain des Compétences en Synergie (CPCS), a fait face à la presse, ce jeudi pour appeler à la consolidation démocratique avec pour socle majeur à aider à tenir le pari pour les populations que constituent la Paix et la responsabilité citoyenne. Il appelle à des élections apaisées et à la responsabilité citoyenne. Par ailleurs, le Consortium invite l'électorat sénégalais, à ne point oublier en cette période de COVID, le respect des mesures barrières. 
 
« Il importait donc, pour le Directoire International de notre dynamique en Consortium, d’envoyer une équipe d'observation électorale, pour suivre divers aspects du processus électoral des élections locales du 23 janvier 2022 en République du Sénégal. Ainsi, à cette étape de suivi séquentiel de la campagne électorale et muni de notre titre d'accréditation, nous constatons que le Sénégal des Valeurs, le Sénégal de son peuple de ses populations et de sa classe politique, tous et toutes engagés,…va aborder dans quelques jours, la phase de vote proprement dite, relative aux élections locales. Notre Mission félicite le Sénégal pour cette innovation de consultation électorale locale, avec une élection au suffrage direct lors de ces locales, consacrant celles-ci en un exemple référentiel pour l'Afrique », a déclaré Tiemogo Paul Touré, Chef de Mission Délégué.
 
Poursuivant ses propos, M. Touré ajoute : « Cette consultation électorale des locales 2022 a l'entendement de notre Mission, se doit être appropriée par chaque sénégalais et chaque sénégalaise pour sa réussite, en vue de la convertir en donne de consolidation démocratique, par la participation importante de tous, et que nous souhaitons de rester civilisée et surtout citoyenne dans le calme et la Paix, en allant sereinement aux urnes ».
 
Le CPCS a noté dans son ensemble une campagne électorale qui selon lui, se déroule assez normalement, malgré des incidents de violence regrettables enregistres en certains endroits notamment à Guédiawaye, à la Médina, a Joal Fadiouh, et certaines « rapportées a notre mission concernant Ziguinchor ».
 
Invitant tous les acteurs sans exclusive, « en dépit des divers enjeux que revêt cette consultation électorale, à se transcender pour le Sénégal, dans un esprit citoyen et de paix, respectueux de la légalité et des dispositions en vigueur, conformes au Code électoral », la Mission de la CPCS félicite à cet effet, l'action importante faite en amont, par le Collectif des imams, religieux et oulémas du Sénégal, par leur appel solennel à la Paix, également « l'initiative de la Charte de la non violence érigée en toute liberté d'expression et de choix ». Mais invite aussi l'électorat sénégalais, à ne point oublier en cette période de COVID, le respect des mesures barrières notamment le port du masque à tout moment dans les lieux ou centre de vote, et souhaite que toute mission d'observation électorale en fasse également.

La campagne électorale pour les Locales du 23 janvier prochain, est émaillée de scènes de violences. Presque aucune localité n’a été épargnée des incidents. Dans les régions de Dakar, Mbour, Fatick, Dagana, Tambacounda, des affrontements entre les militants des différentes coalitions y ont été notées occasionnant des blessés, des casses et parfois des emprisonnements.


Jeudi 20 Janvier 2022 - 17:47


div id="taboola-below-article-thumbnails">

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter