Connectez-vous S'inscrire
PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)


PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)



Lutte contre la corruption: les recommandations du Forum Civil à l’endroit de Macky Sall, au Procureur de la République…



Lutte contre la corruption: les recommandations du Forum Civil à l’endroit de Macky Sall, au Procureur de la République…
La lutte contre la corruption au Sénégal peine à montrer ses preuves. Le rapport 2020 de Transparency International qui a publié les résultats de l’Indice de Perception de la Corruption (IPC) montre que « le Sénégal continue de stagner dans la zone rouge avec une sous moyenne de 45/100 », en Afrique. Le Forum Civil, section sénégalaise de Transparency International a formulé plusieurs recommandations à l’endroit des autorités sénégalaises.

Au Président de la République, Macky Sall, Birahim Seck et ses camarades demandent notamment « de cesser d’entretenir une impunité affirmée et voulue sur des dossiers qui intéressent la gestion des ressources des contribuables, de s’abstenir de maintenir sous le Coude des dossiers qui lui sont transmis par les Corps de Contrôle, et de faire toute la lumière sur les fonds (reçus ou ressources propres) injectés dans la lutte contre l’émigration dite irrégulière ».

A l’endroit du Procureur de la République, Serigne Bassirou Guèye,  le Forum Civil  recommande de « rendre compte au peuple sénégalais de tous les dossiers transmis par les corps de contrôle dont l’Inspection Générale d’Etat (Ige), la Cellule nationale de Traitement des Informations Financières (Centif) et l’Office national de lutte contre Fraude et la Corruption (Ofnac) ».

Quant à la Cour des Comptes, il lui est demandé de publier les rapports 2018 et 2019 qu’elle avait promis de rendre publics à la fin du mois d’octobre 2020, et aux Partenaires Techniques et Financiers de rendre publique la situation de l’exécution des dépenses effectuées pour la riposte à la Covid-19 sur les bases des ressources qu’ils ont alloué à l’Etat du Sénégal.

L’Assemblée nationale est appelé à user de ses pouvoirs constitutionnels et législatifs pour éclairer les Sénégalais sur les financements et réalisations des projets suivants sur l’Autoroute Thiès-Touba, l’Autoroute Dakar-Diamniadio, le Pôle Industriel de Diamniadio, la réfection du Building Administratif, la gestion opaque du King Fahd PALACE ainsi que les listes des « grands producteurs » bénéficiaires…


Salif SAKHANOKHO

Jeudi 28 Janvier 2021 - 10:03


div id="taboola-below-article-thumbnails">

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter